Forum de l'Eriba France V3,0

Le 1er forum français des passionnés d'Eriba


    La Corse en juillet 2009

    Partagez
    avatar
    babademonériba
    petit bleu
    petit bleu

    Nombre de messages : 21
    Date d'inscription : 21/10/2009
    Age : 63
    Localisation : COLLEVILLE SUR MER 14710

    La Corse en juillet 2009

    Message par babademonériba le Sam 24 Oct 2009 - 16:14

    Après maints déboires dûs à mon inexpérience et grâce aux bons conseils de Dune et de Minibulle je crois que cet envoi sera le bon, résumons :
    1/ j'ai enfin compris comment insérer des photos
    2/ pour ne pas perdre bêtement, par un clic malencontreux, 2 heures de saisies laborieuses, je prépare mon courrier sur Open Office et le tour est joué, enfin j'espère...

    Voilà, après ce bref préambule, je me lance :

    De la Basse-Normandie à Savone en Italie, où nous embarquerons pour la Corse, il y a 1200 km environ que nous ferons en deux jours via le tunnel du Fréjus.
    Le premier jour, petite pose déjeuner sur une aire d'autoroute ( les planches sont sur le toit! )


    Le soir même, bien installés au camping de Lépin-le-Lac (près de Chambéry) sur les berges du lac d'Aiguebelette, le couchant sur la Montagne de L'Epine:
    (mais vous avez déjà vu cette photo quelque part...non ?)



    Savona, 7h15 du matin, on largue les amarres à 8h15 pour six heures de traversée en direction de Bastia. Le ferry attend sagement d'avaler sa cargaison de véhicules en tous genres. Gare à ceux qui n'ont pas déclaré leur coffre de toit : de la hauteur du véhicule dépend un tarif majoré ! (mais cela ne nous concerne pas, notre Pan Duo mesure 2,20m)





    Le Cap Corse, nous le longerons jusqu'à Bastia, et nous passerons 5 jours à le visiter,



    Dans les soutes du Corsica Victoria



    On a bien aimé Bastia, on lui a consacré une après-midi bien agréable à déambuler dans les rues étroites de Terra Vecchia ou de Terra Nova près de la Citadelle.
    Le vieux port a beaucoup de charme, dommage que les voitures stationnées y soient nombreuses.




    Les ruelles sont un peu déglinguées vers Terra Nova; un plan de rénovation est lancé, souhaitons qu'il ne dénature pas leur aspect populaire et authentique:



    Là, c'est l'escalier qui mène au jardin Romieu et à la Citadelle :



    Le Cap Corse, c'est très beau, très sauvage côté ouest et assez peu fréquenté dans l'ensemble. A l'Est, on a vraiment bien aimé le village d'Erbalonga et les marines qui se succèdent, les plages sauvages au nord de Macinaggio (malheureusement peu de photos de ces endroits là, oubli de l'appareil ou pas rechargé , bref …)
    La tour de Sénèque, près de Luri, au milieu du Cap Corse semble difficilement accessible vue de la route :



    Pourtant, après environ 35 mn de grimpette, nous voilà au pied de cette tour, la vue est magnifique sur tout le Cap Corse :



    Le petit port langoustier de Centuri, au nord-est du Cap. Les langoustes y sont sans doute savoureuses mais le prix est à la hauteur ! C'est ici, installés sur une petite terrasse à l'ombre d'un figuier, que nous savourerons pour la première fois une Colomba blanche, servie frappée avec un zeste de citron, cette bière nous rafraîchira pendant tout notre séjour; avec modération, bien entendu !





    La route longeant la côte ouest est sinueuse et étroite, pas facile avec une caravane sans doute, mais la nôtre nous attend dans un camping au sud de Bastia où nous nous sommes installés en arrivant:



    Lorsqu'on est sur cette route en corniche, la D 80, accrochée à flan de montagne, ne surtout pas rater Nonza et son extraordinaire plage de galets noirs :



    Par contre inutile d'espérer marcher pieds nus, les galets sont brûlants !



    Le 14 juillet, on prend la route, direction le sud, Bonifacio, par la N 193 qui longe la côte Est. Aucun problème, ça roule bien, en fait il n'y a pas grand monde, tant mieux !
    On veut se poser dans un camping à Pianottoli Caldarello près de Figari mais celui que nous envisagions est plein, tant pis on se rabat sur un autre. L'emplacement est pas mal comparé aux autres souvent mal définis et susceptibles d'être envahis ( le patron a tendance à remplir au maximum !) mais bon nous y sommes et nous y resterons le reste du séjour, faut dire que la pizza du restaurant est vraiment délicieuse !
    L'installation de la solette malgré un fort vent d'Est est facile par contre, avec l'ami Alain, venu se réfugier sur notre emplacement avec sa tente, on a eu bien du mal à planter les sardines dans ce sol ( sans maillet !!) la tente elle, a bien failli s'envoler.



    Vite, profiter de ce vigoureux vent d'Est pour une sortie à La Tonnara dans le Golfe de Ventilègne. En fait de vent, je vais être servi: 9 sorties en tout, le plus souvent par vent d'ouest. Les Bouches de Bonifacio sont généreuses pour les planchistes.



    Pianottoli Caldarello évoque un peu un paysage toscan dans un petit tableau Renaissance, en fait c'est un chaos granitique avec des blocs énormes et spectaculaires comme on en trouve du côté de Perros-Guirec en Bretagne !

    [

    On va à la plage à pied, on regarde les poissons, on flemmarde et là je peux vous assurer que la vie est dure...





    Mini-croisière au départ de Porto-Vecchio vers l'archipel des Lavezzi via Bonifacio.
    Là c'est le Capo Pertusato la pointe sud de la Corse:



    Puis Bonifacio ,vu de la mer, incroyables falaises calcaires dans cette île de granite :







    Lavezzi où nous débarquerons 2 heures, je pense qu'il s'agit ici, du phare le plus sud de France, la Sardaigne est tout près. Au retour le bateau longera Cavallo, île privée réservée à une poignée de milliardaires, où nous ne pouvons pas accoster.





    Les rochers de granite de Lavezzi aux formes douces et sensuelles :




    Mais il n'y a pas que la mer en Corse du sud! Nous avons fait de nombreuses promenades dans l'arrière-pays, l'Alta Rocca le Sartenais. Nous avons assisté, consternés, aux incendies qui ont dévasté la vallée de l'Ortolo (le long de la route Bonifacio Sartène) ou la région d'Aullène, nous avons pris l'habitude d'observer le ballet des canadairs qui écopaient sans relâche dans le golfe de Valinco.
    Là ça fume encore beaucoup six jours après les premiers incendies, cette photo a été prise à Sainte-Lucie-de-Tallano dans la direction d'Aullène:



    La laisse de mer, sur la plage de Roccapina, est noire du charbon de bois rejeté par l'Ortolo après les incendies, cette trace noire sur ce sable blanc disparaîtra vite:



    Sartène, que Mérimée aimait particulièrement, est-elle comme il le prétendait la plus corse des villes corses ? La ville, célèbre pour ses vendettas à répétition, garde ses mystères derrière ses volets clos et son aspect un peu austère. Quoiqu'il en soit, on a bien aimé y flâner:



    La balade dans l'Alta Rocca jusqu'à Solenzara est vraiment superbe, la forêt de l'Ospédale, le col et les aiguilles de Bavella sont à voir absolument !

    Le lac de la forêt de l'Ospédale :



    et les aiguilles de Bavella :







    Après le col on peut faire des rencontres amusantes, cela-dit je n'aurais pas vraiment aimé que la chèvre piétine le toit de mon auto:





    En redescendant vers Solenzara: baignade ( fraîche !) dans une petite vasque





    Les derniers jours on profitera de Roccapina, de Portigliolo et Campomoro que nous préférions aux plages de Porto-Vecchio (Santa-Giulia, Palombaggia, Rondinara) superbes c'est vrai, mais un peu envahies à notre goût,,,

    Roccapina vu de la route :



    Le fameux lion de Roccapina:



    Le golfe de Valinco (près de Propriano et Sartène), la plage de Portigliolo dans le fond, plutôt tranquille :



    là, c'est Palombaggia , plus fréquentée :



    et la Rondinara, (attention on arrive obligatoirement sur un parking payant sur cette plage !)



    Le retour, après 4 semaines dans cette île superbe, et la certitude qu'on reviendra, il reste tant d'endroits à découvrir du côté de la Balagne ou de Porto; eh oui c'est le même bateau, on l'aime bien le CORSICA VICTORIA ses confortables transats sur les ponts arrières.



    Les passages, du quai au bateau et l'inverse à la sortie du bateau nous inquiétaient un peu, en fait si l'on suit les recommandations du personnel rien ne frotte ( la roue de secours de la caravane !).

    Invité
    Invité

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 16:59

    Que c'est beauuuuuuuuuuuuuu !!!!! Qu'est ce que j'ai envie d'y aller !!!!!!
    Merci pour ces magnifiques photos qui, aux portes de l'hiver, nous donnent la nostalgie des vacances ahhhhhh soupiiiiiiiiiiiiiiiirr
    avatar
    Zuban38
    Team
    Team

    Nombre de messages : 1106
    Date d'inscription : 06/01/2009
    Age : 62
    Localisation : 38 Isère

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Zuban38 le Sam 24 Oct 2009 - 18:35

    Merci pour ce reportage sur votre voyage en Corse ! Cette Corse, véritable paradis pour les yeux, dont on ne se lasse pas !!! @+ Zub.


    _________________
    La critique est une chose bien commode : on attaque avec un mot, il faut des pages pour se défendre. (JJ.Rousseau)
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5176
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Dominique le Sam 24 Oct 2009 - 19:36

    Bonjour,
    Superbe, superbe, superbe.
    Pour votre curiosité, la maison la plus avancée sur la falaise de Bonifacio est celle de Marie-José Nat.
    La comparaison de Pianottoli avec Perros Guirec est très juste. Seule, la température change.
    J'arrête là, ce n'est pas mon post
    Dominique


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy
    avatar
    landeriba
    Puckman
    Puckman

    Nombre de messages : 232
    Date d'inscription : 08/11/2008
    Localisation : 56 Centre Bretagne, Pontivy

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par landeriba le Sam 24 Oct 2009 - 19:51

    C'est l'ile de Beauté la bien nommée , j'en bave d'y retourner .
    Superbe
    A plouche
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5176
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Dominique le Sam 24 Oct 2009 - 20:00

    Petite précision géologique :
    La Corse est divisée suivant un axe N-O/S-E, en gros L'Ile Rousse-Porto Vecchio.
    A gauche, le granit (la partie la plus ancienne), à droite le schiste (plus récent). Deux ilôts calcaires : Bonifacio et St Florent au nord du désert des Agriates.
    Voili voilou,
    Dumé


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy

    Invité
    Invité

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 20:03

    Dominique a écrit:Petite précision géologique :
    La Corse est divisée suivant un axe N-O/S-E, en gros L'Ile Rousse-Porto Vecchio.
    A gauche, le granit (la partie la plus ancienne), à droite le schiste (plus récent). Deux ilôts calcaires : Bonifacio et St Florent au nord du désert des Agriates.
    Voili voilou,
    Dumé

    Donc, la maison de MJ Nat à Bonifacio, elle serait sur du calcaire alors ?
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5176
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Dominique le Sam 24 Oct 2009 - 20:09

    Oui Minibulle. Ce qui est frappant, c'est de voir, en bateau, la limite (très nette) entre calcaire et granit. C'est à quelques centaines de mètres à l'ouest de l'entrée du goulet.
    J'avais dit que je ne gachais pas sujet de Babade........
    Dominique


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy
    avatar
    Pat16
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 760
    Date d'inscription : 05/09/2008
    Age : 62
    Localisation : Charente

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Pat16 le Sam 24 Oct 2009 - 20:42

    Bonsoir
    Superbe reportage (photos et commentaires)
    J'ai adoré, même plus la peine de se déplacer, maintenant on connaît .
    Pat.
    avatar
    babademonériba
    petit bleu
    petit bleu

    Nombre de messages : 21
    Date d'inscription : 21/10/2009
    Age : 63
    Localisation : COLLEVILLE SUR MER 14710

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par babademonériba le Sam 24 Oct 2009 - 22:10

    Merci, Dominique et Minibulle pour votre petit débat et pour les précisions géologiques qu'elles apportent. J'ai quelques photos supplémentaires (je n'ai pas tout mis!) qui illustrent ce que Domique dit à propos de la rupture calcaire / granite :
    à l'ouest immédiat de Bonifacio, un peu après la grotte, il y a une petite crique au fond de laquelle la limite géologique est bien visible,
    là on pénètre dans la crique en question, à droite du bateau, à l'Est donc, c'est du calcaire



    puis le bateau fait demi-tour, à droite du bateau ,maintenant c'est l'ouest, et voilà c'est du granite !

    avatar
    landeriba
    Puckman
    Puckman

    Nombre de messages : 232
    Date d'inscription : 08/11/2008
    Localisation : 56 Centre Bretagne, Pontivy

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par landeriba le Sam 24 Oct 2009 - 22:58

    Je reviens sur cette photo



    Qu'est ce cette saignée dans la falaise, qui démarre sous la tour et est incliné à 45° vers la gauche et va jusqu'à l'eau

    Un escalier ou une rampe pour atteindre la mer, (bonjour le boulot) ou tout autre chose, genre tuyauterie........
    Merci pour l'information.
    A plouche
    avatar
    babademonériba
    petit bleu
    petit bleu

    Nombre de messages : 21
    Date d'inscription : 21/10/2009
    Age : 63
    Localisation : COLLEVILLE SUR MER 14710

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par babademonériba le Sam 24 Oct 2009 - 23:45

    Cette saignée dans la falaise, c'est l'escalier du Roi d'Aragon qui descend de la ville haute jusqu'à la mer : 187 marches et 2€50 !
    Les hommes du roi d'Aragon l'auraient utilisé lors du siège de la ville en 1420. Mérimée prétend que cet escalier est bien plus ancien et servait à atteindre une nappe d'eau douce.

    Bidibulle
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 957
    Date d'inscription : 29/03/2008
    Localisation : Sud

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Bidibulle le Ven 6 Nov 2009 - 21:11

    Je n'avais pas vu !!!
    Suuuuuper tes photos
    J'adore la corse Wink


    _________________
    Bisousssss @ + Bidi

    Et pour ne pas oublier les ouvriers de Cernay :
    www.eriba.new.fr
    soutien.eriba@gmail.com
    avatar
    Papymontagne 05
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 702
    Date d'inscription : 17/09/2008
    Age : 72
    Localisation : Gap

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Papymontagne 05 le Ven 6 Nov 2009 - 22:29

    5 étoiles pour ce reportage

    La Corse ? 4 fois, et je compte bien y retourner encore et encore.
    avatar
    koolkruiser
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 120
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 50
    Localisation : loire atlantique

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par koolkruiser le Lun 29 Avr 2013 - 21:27

    bonjour , c'est superbe , mais peut on faire le tour de la corse avec une eriba , ou vaut s t'il mieux la laisser dans differents camping ?
    avatar
    Cagouillard
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 800
    Date d'inscription : 18/11/2009
    Age : 39
    Localisation : 93360 Neuilly-Plaisance

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Cagouillard le Lun 29 Avr 2013 - 21:57

    Il y a juste, à mon sens, une partie du tour qui est un peu embêtante entre Porto et Cargèse car serré et avec la roche qui est à l'aplomb de la route... Et pas mal de cars à croiser!

    Le reste du tour est OK. Après, l'intérieur il y en a pour tous les goûts...et tous les courages (même en moto il y a des routes que j'ai trouvées serrées...mais couché on prend plus de place)
    avatar
    marmotte55
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 900
    Date d'inscription : 07/04/2010
    Age : 62
    Localisation : gard

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par marmotte55 le Lun 29 Avr 2013 - 22:09

    Oui, très belles photos Very Happy Question que j'ajoute à celle de koolkruiser : comment se passent les manoeuvres avec l'attelage dans le bateau ? On rentre en marche avant je suppose et on sort comment ? en marche arrière ? pale
    avatar
    Cagouillard
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 800
    Date d'inscription : 18/11/2009
    Age : 39
    Localisation : 93360 Neuilly-Plaisance

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Cagouillard le Lun 29 Avr 2013 - 23:46

    Dans les ferrys classiques, ça forme un "U" qui fait que si tu rentres par le cul... Ben tu ressors par le cul. Mais parfois sur le continent ils chargent les 2 côtés du "U" en parallèle. L'astuce est qu'il y a aussi un pont de sortie par le nez du bateau. La sortie est d'autant plus longue que tout le bateau ( y compris les étages supérieurs) sortent par cette passerelle avant qui ne sort qu'une file à la fois.
    Dans les navires "mixtes" (=fret et tourisme ), presque tout le rez-de-chaussée est ouvert donc tu fais ton demi-tour tranquille car tout entre et sort par l'arrière.

    A titre perso je préfère les "mixtes" car les voies sont plus larges car prévues pour les camions. Ça évite les coups de portière ou risquer frotter une jante.

    En fait, les rares fois où j'ai vu des attelages réellement manœuvrer, c'est quand les bateaux sont archi-pleins: les derniers attelages montent parfois en marche arrière pour venir se garer en parallèle des portes arrières qui se relèvent... Donc marche arrière + créneau à 90°.

    Jamais eu cette chance... Ça m'amuserait bien (j'adore les manœuvres): peut-être cette année???
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5176
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Dominique le Mer 1 Mai 2013 - 17:18

    Bonjour,
    koolkruiser a écrit:bonjour , c'est superbe , mais peut on faire le tour de la corse avec une eriba , ou vaut s t'il mieux la laisser dans differents camping ?
    Le tour de Corse en Eriba dépend aussi du véhicule tracteur. La où le vl passe, l'Eriba passe également. Cependant, pour ceux qui n'aiment pas trop manoeuvrer et risquer de dételer, il est préférable de viser 3,4 ou 5 points de chute et rayonner autour.
    Dominique
    PS : lorsque tu traversera avec une de tes "2 essieux", tu nous feras des photos ?? (qu'on se marre un peu...)


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: La Corse en juillet 2009

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 9:20