Forum de l'Eriba France V3,0

Le 1er forum français des passionnés d'Eriba


    Vacances 2008- Portugal-France- Portugal

    Partagez
    avatar
    eribatuga
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 63
    Date d'inscription : 02/05/2008
    Age : 58
    Localisation : Lisboa Portugal

    Vacances 2008- Portugal-France- Portugal

    Message par eribatuga le Ven 10 Oct 2008 - 12:33

    Vacances 2008

    Cette année, les vacances ont été remis à la culture, de la vallée de la Loire avec ses châteaux et les vestiges romains de civilization. A quelques jours sur la plage tout au long de l'année, nous avons dû recharger vos forces, et pour nous, de ne pas rimer avec plage août.

    Jour 16 août (Chambre - Villarcayo-nord de Burgos-740 Km). Sortie par 06h00 dans la matinée, l'A1, à 23 en direction de Vilar Formoso. Vilarcayo atteint autour de 17h00, où les compagnons eribistas nous nous attendions. Après avoir garé la caravane, en fait, avec l'aide de tous, ni quoi que ce soit, nous avons tous été à la place ERIBA, une zone du parc au milieu des caravanes qui forment un U, mettre les tables et a été un festin de nourriture et de boissons.

    Lors de la réunion il a été l'espagnol ou le portugais moi, mais un groupe d'amis, le partage des expériences similaires avec des caravanes, en sachant au fond de nous et de vie.

    Jour 17 et 18 août, la réunion se poursuit, bien que certains collègues ont quitté pour aller à une autre réunion en Galice. Nous avons été visiter le village qui est très agréable, très traditionnelle du commerce, beaucoup d'espaces verts, beaucoup utilisés par les personnes qui ont été les bains de soleil sur la plage et la baignade dans les piscines de la rivière. Saillants dans le village, la construction de la nouvelle église avec de beaux vitraux et quelques demeures


    Jour 19 août (Villarcayo-Saintes - 533 km) à gauche de 08h30 en direction de Bilbao, la route nationale, mais quelques bonnes courbes d'asphalte.
    À Bilbao, déjà sur l'autoroute, a commencé à pleuvoir, qui a suivi dans Saintes qui ne l'a pas empêché de nous une bonne sieste dans un domaine de service. L'autoroute de Bordeaux est flanquée par un nombre infini d'hectares de vignes. Le parc Salle de Saintes, (14 euros par nuit) est bon, a une superficie d'auto caravanes à l'entrée, et facile d'accès pour visiter la ville à pied.

    Journée août 20 (Saintes-Royan, Rochefort, l'Ile d'Oléron, Saintes-La Rochelle - 260 kilomètres), à gauche en direction de Royan, côte Atlantique. La Ville prête à accueillir banhitas, très bien organisé, l'architecture montre son apogée mardi à le début du XXe siècle. La plage, de sable noir, n'est pas invité, mais il a piscines artificielles pour l'enseignement de la natation pour les enfants. ~

    Ensuite, l'île d'Oléron, en passant par la ville de Rochefort, qui est relié par un pont au continent. Sur l'île, plutôt désorganisé, a de nombreux flottants (EUR 2 kg). L'attraction principale est la forte Boyart.

    Dans l'après-midi nous sommes partis pour
    La Rochelle
    . Le vieux port est la véritable attraction de la ville avec un phare dans la section XV, la statue de Nelson et les rues remplies de touristes et le commerce.

    Quand nous sommes arrivés nous étions encore Saintes pour voir le center-ville, les ruines romaines, le musée avec de nombreuses entrées et de colonnes.

    Jour 21 août (Saintes-Poitiers, Châtellerault,
    Richelieu
    , Chinon-240 milles) est sorti à la centrale de la ville de Saintes, pour voir le Colisée et l'église romane construite sur une crypte romane, construite par les premiers chrétiens. À l'intérieur de la crypte nous sommes entourés dans un mysticisme qui ne peuvent pas trouver les mots pour décrire à l'un des plus beaux moments du voyage.
    Après le déjeuner, est sorti à Chinon, par Potier, sortir de l'autoroute, 18 euros par 100 kilomètres) de péage pour se rendre à la ville de Richelieu.

    Cette ville conçu par Richelieu, a une architecture de la dix-septième siècle, avec le tout-bois, et une grande place et dans les rues tous les carrés conçu irréprochable.
    L'ensemble de la ville est entourée par l'eau. Le palais il n'y a pratiquement pas être vu, mais le parc qui entoure le site où a été implanté il mérite la peine.
    Chinon, avec son véritable château, est noir avec ses toits, ses rues étroites avec les clubs de maisons médiévales. Le parc municipal (11 euros) est agréable mais les douches sont vieux, mais très propre.
    Le parc dans le milieu de la rivière permet à la ville à pied Voyage et le château qui a accès par ascenseur. Comme nous aimons à voir la tour du château où Jeanne d'Arc a été reçu par le Roi, l'ancien armes catapultes, tours d'armes seteiras ara avec la défense de la fortification.


    Jour 22 août (Chinon, Rigny-Ussé, Château d'Azay-le-Rideau, Villandry, Vouvray-75 milles) à gauche de Chinon, avec la caravane pour visiter les châteaux d'Ussé, Château d'Azay-le Rideau et les jardins de Villandry.
    Château de Ussé

    Le château qui a inspiré le conte de fées "Sleeping Beauty" (25 euros pour l'entrée) présente deux styles architecturaux, une source d'inspiration de médiéval, gothique et Renaissance, ne mérite pas le prix de la visite.
    Azay-le-Rideau

    Construit sur la rivière Cher, le XII siècle jusqu'à ce que le XV de ce monument était une ferme, il a été seulement sous le règne de François I, avec la renaissance architecturale qui est noble dans la région de commencer à rénover l'intérieur et l'extérieur des châteaux. L'accent est mis sur l'escalier de bois et de mobilier Renaissance. Ce château (entrée 5 euros) est situé milieu du village, où à capitaliser sur le déjeuner.
    Château de Villandry (9 euros pour visiter les jardins)


    Le terrain où est érigé le château de Villandry ont été connu sous le nom de Colombier jusqu'à la dix-septième siècle. Les jardins du château sont géométrique parfaite chefs-d'œuvre de l'architecture, constituée d'arbustes et de légumes comme la laitue, choux, ail et fines herbes des odeurs. Dans le village, nous avons trouvé une rue avec le nom de notre poète BOCAGE. Après cette visite, nous avons campé jusqu'à Tours et Vouvray, parc municipal (17 euros par nuit).


    Jour 23 août (Vouvray, Chenonceau, Chaumont, Cheverny, Chambord, Blois-Vouvray - 170 km) suivie d'Amboise, qui avaient déjà visité le château, pour les routes secondaires au château de Chenonceau ~

    Ce magnifique exemple d'architecture de la Renaissance sur la rivière Cher est le château résidence du jeu d'échecs, car il est important de les rois, les reines et royale.
    Points saillants de ce château et les trains et les meubles de cuisine en cuivre.
    Chaumont sur Loire, passez par sur leur façon de sortir de Chambord. Chambord
    .
    (19 euros la visite), le plus grand de tous les châteaux.

    Au quinzième siècle à la dix-huitième siècle, le Val de Loire est une destination de choix de la noblesse française à passer de longues périodes de repos. Commencés en 1519, son style Renaissance mai ont été influencées par Leonardo da Vinci, qui vivaient à proximité de leurs trois dernières années de la vie. De l'intérieur, il ya le célèbre escalier à double spirale et la terrasse, ils peuvent ainsi admirer leurs magnifiques formes de tours, des dômes, des cheminées et des toits d'ardoise à la mosaïque. Après une visite éblouissante, les plafonds, les escaliers et le mobilier bien sûr essayer si il est vrai que deux personnes en bas de l'escalier ne se rencontrent jamais jusqu'à ce que la parole ci-dessous. À la fin d'une journée fatigante pour l'accès à ces informations, nous sommes arrivés à Blois. Cette ville située le long de la Loire, a été la capitale de la France, a un point d'intérêt, le château est composé de 4 châteaux dans l'un, de même que les ajouts au fil des siècles. Le premier château a été construit dans le Moyen-Age encore dans le treizième siècle.
    Puis vinrent les étapes des rois Louis XII (1503), François I (1524) et de la noble Gaston d'Orléans (1638). Ne pas entrer, nous avons vu de l'énorme escalier en colimaçon, et vu le spectacle d'une mécanisation des dragons qui entravent ou sur les fenêtres d'une maison de front le château-Magic Box. Nous étions encore voir l'église de Pierre S, couvrant les rues avec des maisons médiévales de l'adobe et bois.


    Jour 24 août (Vouvray, Loches, Thiviers-277 Km). Tours de 08h30 jusqu'à ce que nous voyons d'un siècle, monastère de X et XI. La température était de 12 degrés, un vrai jour de l'été. Après la préparation de la production suivie par Amboise, dans la direction de Loches. Ici, nous avons fait un bref arrêt en donnant de constater que la forteresse médiévale est énorme, avec un village de l'intérieur. A la suite d'une route, nous sommes allés en camping Thiviers, à une petite ville à 60 kilomètres au sud de Limoges. Le parc municipal, situé dans une vallée verte avec un lac à son entrée (17 euros par jour).



    Journée août 25 (Thiviers, Oérigueux, Bergerac, Agen, Auch, Lourdes-470 milles) après avoir visité le village de Thiviers, est allé par la route, nous passons par Begerac, campé à Tarbes et Lourdes, un petit parc (Thiers-14 d'euros), mais d'éviter, parce que les toilettes n'étaient pas très propres et compagnons du parc, il n'y avait pas très sociable. Le sanctuaire de Lourdes a été déjà préparé à recevoir le Pape, le 150 e anniversaire des apparitions.

    Journée août 26, (Lourdes, Pau, Oloron-Sainte-Marie, Urdos-120 milles) par le biais de Pau, en entrant dans les Pyrénées. La route est bonne, les courbes de certains au début, mais quelques kilomètres avant de S Marie d'Oléron, une ville de montagne, situé dans une large vallée. Cette ville est bien desservie sur le commerce, puis se rendre compte que la appui est pour l'ensemble de la région jusqu'à la frontière espagnole, française. La route d'ici est en construction, l'aménagement de derrocadas des obstacles, de sorte que la vitesse a été plus faible. Déjeuner à une aire de repos très bien organisé, d'apprécier le magnifique paysage de montagne et d'apprécier les petits et les vieux villages. Nous avons trouvé le dernier village, d'Urdos, avant le tunnel pour relier l'Espagne à un parc près d'une rivière, nettoyez-le avec une grande vitesse passait par d'énormes galets (12 euros). Dans les Pyrénées a également vu un très beau village (Borce) et arrangé par ses habitants comme le préserver en tant que lieu de passage et de séjour des soldats de Napoléon. La forte sculpté dans la roche, avec de nombreuses seteiras le bord d'une gorge étroite, montrer et devrait être difficile de passer à travers cette zone.
    cette zone.
    Jour 27 août (Urdos-Huesca-102 milles) à gauche avec regret ce paradis à travers le tunnel, à 8 km en Espagne et sont arrivés à la ville de Huesca.
    Après le tunnel, nous étions dans une autre dimension faire un désert, laissant derrière lui un magnifique vert. Ne pas aimer cette ville, beaucoup moins dans les environs arides et sèches.

    Jour le 28 août (Huesca, Saragosse, 90 km) viennent facilement à Saragosse, et avec l'aide du GPS, puis trouvé le camping.
    Ouvert cette année, les toilettes sont bonnes, mais n'a pas eu beaucoup d'ombres et de désorganisation dans la répartition des sièges. Dans l'après-midi nous sommes allés pour une promenade autour de la ville, visite de la cathédrale, des traces de présence romaine et de voir certaines boutiques.

    Jour le 29 août, nous sommes allés à l'EXPO. Cette exposition a été une déception par rapport à nos 1998. Le thème "L'eau" est une préoccupation actuelle, mais n'a pas reçu beaucoup d'adhésion.
    Pas assisté à de nombreux pays, comme les États-Unis. Les expositions ont été un peu pauvre, se limitant de nombreux pays à soumettre des photos et de l'artisanat. L'EXPO semblait plus comme une foire d'artisanat. Le spectacle déroule à la nuit à partir de l'iceberg, il était beau mais pas spectaculaire. Merci pour le message de la préservation de l'environnement.

    Septembre Journée 30 (Saragosse, Madrid, Caceres - Accueil 950 milles) jusqu'à ce que nous Caceres, avec l'intention d'y rester et visiter la ville.
    Comment n'avons trouvé aucune indication du camping, après une pause de 2 heures, nous étions à la maison.
    Un voyage fatigant à partir de (950 km).
    Nous étions prêts à revenir Caceres par la beauté des anciens monuments - la vieille ville.
    avatar
    pierrot et cat
    petit bleu
    petit bleu

    Nombre de messages : 44
    Date d'inscription : 04/08/2008
    Age : 71
    Localisation : le pouliguen

    périple en espagne

    Message par pierrot et cat le Mer 22 Oct 2008 - 15:37

    pour ta gouverne à Caceres se trouve un super camping municipal a coté du stade de foot
    (10 euros )pour une voiture + caravane , 2 personnes, 1 chien (un gros caniche de 4 kg)!!!!!
    un bloc sanitaire en dur individuel pour chaque emplacement, jamais vu en Espagne.
    Précision, c'était une escale, pour nous bretons qui descendions en janvier au Maroc,
    pour un périple de 8 5OO Kms, et que nous pensons refaire en janvier prochain.
    Je vous raconterai mon dernier séjour au Maroc prochainement.

      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 19:35