Forum de l'Eriba France V3,0

Le 1er forum français des passionnés d'Eriba


    Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Partagez
    avatar
    Candide
    Trollman
    Trollman

    Nombre de messages : 2535
    Date d'inscription : 14/04/2014
    Age : 67
    Localisation : Cébazat - 63 - Puy de Dôme

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Candide le Ven 26 Sep 2014 - 10:57

    Magnifique et magique!!! Merci pour ce partage!!!
    avatar
    papmamtroll 94
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 58
    Date d'inscription : 06/12/2009
    Age : 70
    Localisation : villejuif 94

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par papmamtroll 94 le Sam 27 Sep 2014 - 8:43

    Magnifique les photos comme le récit, merci de nous faire partager vos émotions devant de tel paysages.

    papmamtroll 94
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Lun 29 Sep 2014 - 21:28

    J24 repos....à Tarnaby

    J25 : départ vers Ostersund.
    Nous sommes sonnés, il est temps de reprendre la route mais le temps des « agités du bocal » (autre nom que les aborigènes nous donnent) nous a rattrapé et c'est très douloureux.    

    Inconsciemment nous quittons la route pour suivre un peu au hasard des pistes caillouteuses sur plus de 30 km qui nous entraînent dans un « hors temps », le long des forêts et des lacs avec parfois dans une maison qui apparaît et que nous laissons derrière nous.










    Le rythme est lent, 40 ou 50 kms heure et je constate une fois de plus que c'est mon allure favorite, celle à laquelle j'ai le temps d'appréhender le monde qui vit autour de moi...nos roues nous amènent dans un petit village et c'est là que nous découvrons le secret des facteurs Suédois.






    Nous sommes définitivement devenus fous ! La satisfaction de savoir comment ils font pour distribuer le courrier sans sortir de leurs voitures nous emplie d'un contentement immense...fous, vous dis-je... mais percer des petits mystères comme celui-ci nous donne vraiment l'impression de mieux pénétrer l'esprit du pays. Mais pour cela, il fallait s'arrêter...

    Les boîtes aux lettres sont toujours groupées en rang d'oignon le long des routes et nous nous demandions où le facteur s'arrêtait étant donné l’absence d’accotements le long des routes, remplacées par d’immenses fossés… et bien, il ne s'arrête pas ! Les véhicules de la poste ont la conduite à droite ce qui leur permet de ne pas descendre de voiture pour glisser le courrier dans les boîtes par la fenêtre de la voiture... malins ces Suédois !  

    Pendant qu'Alain fait le plein à une improbable station je me promène et entre dans une épicerie mercerie bureau de poste. Une véritable caverne d'Ali Baba !! c'est aussi le magasin Second -hand du village et maint objets plus hétéroclites les uns que les autres s'entassent, s'empilent, s'accumulent, s'amoncellent en un fouillis très attirant pour moi.











    D'un tas de linge, j'extrais un rideau puis un autre reproduisant des planches d'herbier, d'un autre tas, j'extirpe un tapis brodé sur une serpillière qui me séduit instantanément. A l'étage, moi qui ai un mal fou à m'acheter des vêtements, je décroche du plafond une veste en tweed noire et blanche que je coince sous mon bras avant de redescendre. Le tout me coûte le prix de 2 cafés dans une Statoil et je rejoins Alain, toute contente.   

    Plus loin sur la route retrouvée , nous faisons halte dans un petit musée pour admirer l'exposition d'un tapis datant de l'aube des temps trouvé dans un vieux tas de bois par un jeune garçon. Dans ses dessins il nous apporte la parole de femmes et d'hommes morts depuis longtemps...très très beau vraiment...















    un bon café et une petite douceur et c'est reparti. Cette fois ci, fini le chemin des écoliers nous traçons car le compte à rebours est enclenché...














    Nous arrivons tard à Ostersund et échouons la Puckette dans un camping où des routes de goudron délimitent de malheureux carrés d'herbes, les douches sont inaccessibles mais les toilettes ouvertes. Après un lyophilisé qui n'a pas le goût du renne grillé ni des filets de poisson pochés aux patates à l'ardéchoise dégustés à Tarnaby nous fermons vite les yeux sur cette banalité désolante. Demain, la route sera longue ...
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5151
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Dominique le Lun 29 Sep 2014 - 21:57

    Bonsoir,
    Je n'aurais pas osé "Agités du bocal" mais avouez que c'est assez juste.... king jocolor geek
    Dominique


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy
    avatar
    totor39
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 86
    Date d'inscription : 29/03/2014
    Age : 61
    Localisation : Le Haut Jura

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par totor39 le Lun 29 Sep 2014 - 22:13

    Bonjour,

    Toujours aussi captivant, et de très belles photos qui donnent envie d'y aller !
    Merci pour tout cela.
    Le secret des facteurs me fait penser au camion de déneigement de l'ex DDE de notre village : il a aussi une fraise pour faire les bas côtés au carré, aussi il a la conduite à droite pour mieux longer le bord.
    avatar
    Gratefulman0
    ODINMAN
    ODINMAN

    Nombre de messages : 4480
    Date d'inscription : 24/02/2008
    Age : 61
    Localisation : Dans un bois en bord de Creuse... Or on the road again for Brittany or somewhere else!!!

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Gratefulman0 le Mar 30 Sep 2014 - 8:13

    Heureusement qu'ils y a quelques agités du bocal pour nous rendre la vie plus douce... lol!
    Merci!!! flower
    avatar
    mapo
    ERIBAGIRL
    ERIBAGIRL

    Nombre de messages : 444
    Date d'inscription : 24/03/2008
    Age : 70
    Localisation : 30200

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par mapo le Mar 30 Sep 2014 - 11:24

    bonjour les "agités" Very Happy
    Vous êtes passés dans la 4e dimension cette fois ci? geek C'était bien? Laughing  
    L'excès d'air pur est-il donc comparable à la raréfaction d'oxygène en haute montagne? Very Happy ceci expliquerait les sensations éprouvées lors de ce dernier épisode...Hi Hi Hi ! A moins que la fatigue aidant..........
    Toujours autant de plaisir à vous lire .Je me régale flower
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Mar 30 Sep 2014 - 21:57

    wouai wouai c'est pas faut....  la surventilation avec l'air du grand nord doit en être la cause  lol!

    J26 : couchés tôt...réveillés tôt, nous levons le camp avant 7 h30 sans avoir vu âme qui vive du côté de la réception, l'air est frais et de grandes traînées blanches zèbrent le ciel bleu, mais par expérience maintenant nous savons que le temps se maintiendra au beau. 

    La route s'offre à nous et nous fait cadeau de loin en loin de petits coins de paradis où il doit faire bon vivre, c'est la région des lacs bleus de Siljan. 

    Et je m'émerveille : alors que nous traçons notre route, j'ai conscience que des vies entières se déroulent paisiblement derrière les fenêtres fleuries et les petits rideaux blancs, dans les bouts de jardin amoureusement entretenus, à l'abri dans ces maisons de bois pimpantes et colorées. Quelquefois les habitants nous font des signes joyeux auxquels nous répondons tout aussi joyeusement, c'est une espèce de communion entre ceux qui sont là et heureux de l'être que la vue de notre attelage met en joie et nous qui passons et captons un peu de ce bonheur de vivre là. Une brève rencontre de deux mondes qui intuitivement sont connectés au bonheur de l'autre. Plus loin, une petite église plantée au bord d'un lac qui longe la route nous invite à nous arrêter. Dans la douce chaleur du matin qui s'avance, nous déambulons paresseusement et nous imprégnons de la quiétude des lieux. Une incroyable voûte peinte de milliers de petits nuages gris et joufflus nous observe comme autant d'yeux curieux. Une belle tribune de bois blond réveille en moi l'envie de monter et de chanter un Kyrie, accompagnée par les reflets cuivrés et le souffle silencieux d'orgues colossales. 






























    La vie est là, simple et tranquille et à chacun de nos arrêts un peu de cette immanence pénètre en nous et nous nourrit.
    Et nous continuons notre chemin, à chaque fois un peu plus riches d'impressions et de perceptions même fugaces d'un monde auquel nous appartenons et qui s'offre à nous , si nous sommes prêts à l'accueillir. 







    Un arrêt en rase campagne permet à Alain d'étrenner son nouveau jouet : une pompe manuelle branchée sur la nourrice de secours et un tuyau qui rentre dans le réservoir et voilà comment faire le plein de l'Ural comme si on lui donnait le biberon .Elle aussi a besoin d'être nourrie... Le vent peut souffler, pas une goutte ne se perd ...















    satisfait de cette première expérience, nous essayerons d'en trouver un deuxième pour l'offrir à Dan, c'est le genre d'accessoire qu'il affectionne. Il nous a bluffé avec son chargeur solaire et son expresso hand presso, ce gadget lui plaira sans doute.  

    Nous entrons à Falün vers 17h00 dans la lumière violette de cette fin d'après-midi. 







    Comme les phalènes attirés par la lumière nous sommes irrésistiblement attirés par les berges d'un lac. Un camping s'étend sur ses berges autour d'une ancienne maison de vacances d'une riche famille suédoise. C'est l'effervescence dans le camp, une course d'orientation bat son plein, des vacanciers courent dans toutes les directions comme le lapin blanc d'Alice au pays des merveilles. Eux aussi craignent d'être en retard... mais pas le temps d'en profiter, un orage éclate et vide les bois...bien au chaud dans la Puckette, nous écoutons tomber la pluie en sirotant un thé et en nous renseignant sur ce qui nous attend demain : la visite de la mine de Falün. 


    rendeer
    avatar
    Gratefulman0
    ODINMAN
    ODINMAN

    Nombre de messages : 4480
    Date d'inscription : 24/02/2008
    Age : 61
    Localisation : Dans un bois en bord de Creuse... Or on the road again for Brittany or somewhere else!!!

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Gratefulman0 le Mer 1 Oct 2014 - 7:05

    Vivement demain... lol!
    avatar
    RBK
    Puckman
    Puckman

    Nombre de messages : 215
    Date d'inscription : 29/08/2011
    Age : 51
    Localisation : Les Arcs sur Argens 83460

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par RBK le Mer 1 Oct 2014 - 7:58

    Oui vivement demain 😊
    Vivement la suite de ce récit !

    Un voyage aussi long et lointain nécessite une organisation précise, surtout quand on connaît la taille de nos Puckette ! Peux tu nous éclairer sur la façon dont vous avez charge votre materiel et quels sont selon vous les indispensable et les inutiles 😉

    RBK
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Ven 3 Oct 2014 - 22:17

    J 27 : Nous franchissons les portes du site un peu avant 10h00 du matin, le temps de poser l'attelage et nous rejoignons l'accueil. En anglais je demande l'heure de la prochaine visite « 10h30 » et traduit pour Alain. S'adressant alors à nous en français, la demoiselle nous signale qu'une visite en français est en train de démarrer ; Un coup de talkie et nous voilà partis au pas de course pour rejoindre un groupe de 11 personnes venus du Sud-Ouest de la France. Nous apprendrons par la suite que 4 générations se sont données rendez-vous là, les grands parents, leurs 2 fils avec leurs femmes et leurs petits enfants... l'un des fils a épousé une suédoise et c'est elle qui a organisé et réservé depuis plus de 3 mois cette visite là pour faire découvrir à sa belle-famille son pays d'origine,... nous réalisons notre chance car en fait les visites en français sont rares et doivent être planifiées longtemps à l'avance, car très peu de guides parlent le français. Nous ferons la voiture balai pendant toute la visite derrière le papy qui traîne la patte mais qui tiendra jusqu'au bout encouragé par tout le groupe ...


























    J'ai une tendresse particulière pour les mines qui date des années 80, période où je vivais et travaillais dans le Nord de l'Angleterre. Même si cela commence à se perdre dans les brumes du passé, plus de 30 ans se sont écoulés... le temps n'a pas effacé l'émotion incroyable qui m'étreint à chaque fois que je repense à cette époque et au combat farouche des mineurs qui tentaient de sauver leur monde, leurs traditions et leur mode de vie face à la Dame de fer. Ne me parlez pas de Margaret Thatcher, j'ai vu ce qu'elle et sa politique ont fait à ces gens, comment elle les a broyés et les a dépossédés de leur identité. Nombreux sont ceux qui après la fermeture des mines n'ont jamais plus retrouvé de travail et ont perdus leur âme. Les films de Ken Loach sont autant de témoignages sur cette perte de soi... Je les entends encore scander « cole, not dole, cole not dole »... du charbon, pas du chômage devant les magasins dans les rues de Manchester et Liverpool. .Mais que pouvions nous faire ? Se tenir à leurs côtés solidaires dans le froid glacial et humide de l'hiver 1981, c'était bien dérisoire …
    Je ne suis pas la seule à ne pas avoir oublié, les funérailles houleuses de Margaret Thatcher ont bien montré au monde à quel point le pays était encore divisé sur ses choix politiques. Depuis le 19 ème siècle entre le Nord et le Sud, les relations étaient tumultueuses (Elisabeth Gaskell le décrit magnifiquement dans North and South) mais en 1981 en sacrifiant le Nord sur l'hôtel de la libre entreprise, Mrs. Thatcher a irrémédiablement cassé une unité à laquelle les Anglais voulaient encore croire.
    Des années plus tard, la visite de Big Pit au pays de Galles, mine reconvertie en musée où les guides étaient tous d'anciens mineurs m'avait émue aux larmes, entendre ces hommes parler de leur monde perdu, cela vous déchirait le cœur...   

    Mais si Falun, trésor de la Suède a réveillé en moi l'écho triste d'anciens combats perdus, c'est tout à fait autre chose et la visite est très tonique, on a l'impression de se promener au milieu des décors d'Indiana Jones. Des escaliers gigantesques descendent au centre de la terre et donnent à apercevoir des galeries qui courent sous la montagne et des grottes vastes comme des cathédrales. On sent bien le respect que les Suédois éprouvent pour celle qui leur a donné tant de richesses et maintenant presque au repos, continue de les enrichir.



















    Notre jeune guide contait à merveille des anecdotes sur la mine, comment il y a plus de 300 ans un paysan avait suivi un de ses boucs qui rentrait toujours les cornes couvertes d'une poussière rouge. C'est ainsi qu'intrigué, il avait découvert l'entrée d'une grotte et par la même, la mine, véritable manne qui jusqu'à il n'y a pas si longtemps a offert aux hommes les fruits de ses entrailles (or, argent, cuivre, fer, et j'en oublies...) le bouc est d'ailleurs en bonne place dans le musée, après tout c'est grâce à lui que tout a commencé et on peut également voir à l'entrée de Falun une gigantesque sculpture le représentant.



























    C'est dans une galerie à moitié effondrée que notre guide nous a raconté l'histoire de l'homme de la mine. Dans les années 1800, un jeune homme qui devait bientôt se marier disparut à quelques jours de ses noces. Sa fiancée éplorée passa sa vie à l'attendre mais il ne revint jamais. Alors qu'elle était âgée de 70 ans, elle entendit parler d'un mineur trouvé mort dans la mine. Deux compères étaient descendus de nuit dans la mine et avaient bien failli être pris dans l'effondrement mineur d'une galerie... qui avait livré un cadavre ; l'homme semblait jeune et en bonne condition physique et il ne rappelait aux 2 hommes aucun de leurs camarades. Tout le village vint défiler devant le mort pour tenter de l'identifier et notre petite vieille fit de même mais lorsqu'elle le vit elle le reconnut instantanément « c'est mon fiancé ! « S’exclama-t ’elle » il ne m'avait donc point abandonnée ! » Parfaitement momifié, c'est un homme de 25 ans qui se tenait devant elle...il avait emporté avec lui son secret. Qu'était- il allé faire seul dans la mine, la nuit ? Espérait- il remonter quelques grammes d'or à offrir à sa promise ? Nul ne le sait... Après avoir passé 45 ans dans le ventre de la mine, il fut exposé dans une chasse de verre, véritable Beau au bois dormant pendant le siècle qui suivit et attira beaucoup de monde. Ce n'est que dans les années 60 qu'il fut enfin inhumé, non par charité chrétienne mais parce que son état commençait à se dégrader sérieusement... ainsi va la vie des hommes, 
    Est-ce ainsi que les hommes vivent,
    Et leurs baisers au loin les suivent 
    Comme des soleils révolus. (Aragon)
    Un petit tour dans le musée aérien pour voir que le minerai de fer faisait autant de dégâts sur la santé des hommes que le charbon et nous repartons. Je suis terriblement tentée de rapporter de la peinture, le fameux rouge de Falun, mais Alain n'est pas d'accord, dommage! j'aurais bien donné une petite touche nordique à notre chalet, comme un clin d’œil rapporté de nos voyages. J'ai lu depuis que Dominique et Simone l'ont fait et j'ai hâte de voir chez eux la note nordique.
    Nous avons retrouvé la civilisation et la voie rapide que nous empruntons ne m'incite guère à mitrailler tous azimuts comme c'est le cas habituellement...






    A l'approche de Stockholm, nous branchons le GPS du téléphone d'Alain pour essayer de gagner directement le camping que nous avons choisi pour nos deux dernières nuits avant d'embarquer en évitant soigneusement de passer par la capitale avec notre attelage. Mais par un de ces mystères Gpéesques, peine perdue, nous atterrissons en plein centre-ville avec l'Ural et la Puckette. Et Stockholm en fin d'après-midi, c'est quelque chose ! Après des semaines à rouler tranquilles et presque seuls, le contraste est ahurissant. Alain finit par se faire une raison et nous remontons pratiquement toutes les artères principales au milieu des embouteillages jusqu'à ce qu'enfin nous puissions nous échapper. Moi, je suis ravie, j'ai eu mon city-tour, le nez au vent confortablement installée dans mon panier. 
    Le camping choisi est à l'ouest de Stockholm pour nous assurer un départ rapide le surlendemain matin. Dans une grande forêt, près d'un lac, le camp n'accueille en fait pas de touristes mais seulement des Suédois qui travaillent à Stockholm et …. vivent dans des caravanes faute de pouvoir se payer un appartement en ville. Le spectre de la misère urbaine nous a rattrapé, juste avant que nous ne quittions le pays, écornant un peu l'image idyllique que nous nous étions faite de la vie en Suède. Certaines caravanes sont très pimpantes avec de petites terrasses en bois bordées de potées de fleurs (c'est à côté d'elles que nous a installée la gérante) mais d'autres sentent vraiment l'indigence... dans la lumière violette de cette fin d'été et l'air qui fraîchit chaque nuit un peu plus, car nous avons hélas, définitivement quitté le pays du soleil de minuit, nous les imaginons affronter l'hiver et sa longue nuit dans cette clairière entourée de grands pins ... lugubre...  



    rendeer
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Ven 3 Oct 2014 - 22:43

    RBK a écrit:Oui vivement demain 😊
    Vivement la suite de ce récit !

    Un voyage aussi long et lointain nécessite une organisation précise, surtout quand on connaît la taille de nos Puckette ! Peux tu nous éclairer sur la façon dont vous avez charge votre materiel et quels sont selon vous les indispensable et les inutiles 😉

    RBK
    Bonsoir RBK, étant motards à la base, nous sommes donc par principe très minimalistes sur notre équipement... dans notre Puckette nous emportons à peine plus que lorsque nous partions sans elle... concernant les tenues, étant habillés en motard du matin au soir la penderie et le placard au dessus de la table suffisent largement pour nos tenues enfilées le soir aux étapes, pour la nouriture cette année nous avons essayés sur les conseils de Dan notre amis cité dans le récit, les lyophilisés un peu septique au départ puis je me suis vite apperçu que cela était effectivement bien pratique aprés une bonne journée à rouler et que tu n'as pas envie de cuisiner "un peu"... et puis ça ne pése rien et c'est selon les menus acceptable au point de vue goût. Nous avons aussi emportés "un peu" de vin des Hautes Alpes car la bas c'est bien cher...  dans les échanges avec les locaux ça aide bien, surtout le soir au campement lors qu'ils viennent voir "c'est p'tits Français avec leur attelage curieux" affraid  .   la seule chose que nous avons emportés et dont nous aurions pu nous passer, c'est la petite solette que nous nous sommes fabriqués avant de partir, en effet nous l'avons utilisée 3/4 fois par plaisir de l'installer puisque nous l'avions, mais le reste du temps elle restait dans le coffre de gauche sous la banquette. faut dire que nous roulions souvent et même si elle se monte en 5 minutes nous le faisions pas. Pour le gaz attention car dans ces pays la haut c'est uniquement du propane et non du butane pour cause de T°. sinon bien que cela soit loin c'est pas le trou perdu et nous y trouvons forcément tout ce dont nous avons besoins, et à cause de cela comme à chaque fois nous revenons plus chargés qu'au départ avec plein de souvenirs et cadeaux pour la famille...pourtant je résiste dur, mais bon je craque à chaque fois  Laughing Laughing
    avatar
    zeus&puck
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 74
    Date d'inscription : 29/09/2013
    Age : 59
    Localisation : Saulxures les Nancy 54420

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par zeus&puck le Ven 3 Oct 2014 - 22:58

    Bonsoir les "Gogorando"

    Super voyage superbement raconté. Merci de ce reportage.

    Si vous passez par la Lorraine un jour il est possible de visiter aussi des mines de fer, ce que nous avons fait avec un groupe de Zeus. C'était très intéressant et le ressentit que tu décris lors de ta visite et même lors des élucubrations de la miss Tatcher est identique par ici.
    La vie certes difficile qui existait alors a disparu et les villes et paysages sont bien vides surtout pour ceux qui comme moi ont connu "l'avant".
    Surtout si vous passez prévenez avant car cette fois vous n’êtes pas passés bien loin en début de parcours. cheers

    Bonne suite
    Laurent
    avatar
    Gratefulman0
    ODINMAN
    ODINMAN

    Nombre de messages : 4480
    Date d'inscription : 24/02/2008
    Age : 61
    Localisation : Dans un bois en bord de Creuse... Or on the road again for Brittany or somewhere else!!!

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Gratefulman0 le Sam 4 Oct 2014 - 8:31

    "Des années plus tard, la visite de Big Pit au pays de Galles, mine reconvertie en musée où les guides étaient tous d'anciens mineurs m'avait émue aux larmes, entendre ces hommes parler de leur monde perdu, cela vous déchirait le cœur..."

    Merci encore pour la suite de votre reportage... Twisted Evil

    J'ai moi même vécu au sud du Pays de Galles au début des années 80, et je me souviens très bien de révoltes des mineurs face aux décisions de la Mère Thatcher et à l'évolution incessante de la société.

    Chaque changement profond crée des fractures irrémédiables dans les populations. Rolling Eyes

    Mais est-ce vraiment une évolution??? confused
    avatar
    RBK
    Puckman
    Puckman

    Nombre de messages : 215
    Date d'inscription : 29/08/2011
    Age : 51
    Localisation : Les Arcs sur Argens 83460

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par RBK le Sam 4 Oct 2014 - 19:06

    Merci pour votre réponse. Étant nous mêmes voyageurs sac a dos, mais plutôt dans des contrees très lointaines nous savons aussi être minimalistes 😉 comme vous nous partons avec quelques "cartouches" ( bonnes bouteilles) au fond du sac ... Et revenons charges comme des mules de souvenirs.
    J'ai remarqué votre petite solette ... Ayant moi même fabrique ma tente pour les longs sejour ( montage en 15 minutes ) mais pas adapte pour une étape courte je souhaitais m'en faire une comme la votre . Je n'ai pas l'espace suffisant chez moi pour faire des essais lors de la fabrication... Pourrais tu me donner la longueur de ton arceau souple, et me dire où vous l'avez acheté trouve ?

    RBK
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Sam 4 Oct 2014 - 21:15

    zeus&puck a écrit:Bonsoir les "Gogorando"

    Super voyage superbement raconté. Merci de ce reportage.

    Si vous passez par la Lorraine un jour il est possible de visiter aussi des mines de fer, ce que nous avons fait avec un groupe de Zeus. C'était très intéressant et le ressentit que tu décris lors de ta visite et même lors des élucubrations de la miss Tatcher est identique par ici.
    La vie certes difficile qui existait alors a disparu et les villes et paysages sont bien vides surtout pour ceux qui comme moi ont connu "l'avant".
    Surtout si vous passez prévenez avant car cette fois vous n’êtes pas passés bien loin en début de parcours.  cheers

    Bonne suite
    Laurent

    OK merci promis nous ferons signe cela permettra de faire une photo des 2 attelages... Basketball
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Sam 4 Oct 2014 - 21:26

    RBK a écrit:Merci pour votre réponse. Étant nous mêmes voyageurs sac a dos, mais plutôt dans des contrees très lointaines nous savons aussi être minimalistes 😉 comme vous nous partons avec quelques "cartouches" ( bonnes bouteilles) au fond du sac ... Et revenons charges comme des mules de souvenirs.
    J'ai remarqué votre petite solette ... Ayant moi même fabrique ma tente pour les longs sejour ( montage en 15 minutes ) mais pas adapte pour une étape courte je souhaitais m'en faire une comme la votre . Je n'ai pas l'espace suffisant chez moi pour faire des essais lors de la fabrication... Pourrais tu me donner la longueur de ton arceau souple, et me dire où vous l'avez acheté trouve ?

    RBK
     bonsoir, l'arceau est celui d'un tente Quetchua que nous avons, sa longueur est de 5m40 et son diamétre de 10 mm, lors de l'instalation il est cintré et bridé au sol et retenu simplement par les 2 ficelles tendeurs.
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5151
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Dominique le Sam 4 Oct 2014 - 21:47

    Bonsoir,
    J'ai toujours autant de plaisir à vous lire et relire. Et vous le savez, j'ai diffusé plus loin que le forum.
    Ce forum PE a été créé par Marco initialement pour les anciennes, et les échanges, trucs astuces, réparations. Mais il a aussi été créé pour le partage. Nous n'avons pas tous , hélas, la manière et la matière à partager, ce que vous faites admirablement bien. A preuve, ce sujet qui est actuellement le plus suivi.
    Réussir à placer dans un même message Thatcher et Aragon est un exploit, vu la distance philosophique entre eux. J'ose : http://www.youtube.com/watch?v=43ekIvUMlIY
    J'aimerais que le sujet ne s'arrête pas.
    Dominique


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Sam 4 Oct 2014 - 21:52

    J28 visite de Stockholm
    Départ pour Stockholm vers 10 h00 du matin, nous traversons la forêt pour rejoindre un parking où nous prenons d'abord un bus à 300 mètres de notre camping, puis un métro en direction du centre-ville.
    Prendre les transports en commun me donne toujours une impression d'appartenance. Rien ne me distingue des locaux...jusqu'à ce que j'ouvre la bouche, ce que je me garde bien de faire... J'éprouve un réel plaisir à me fondre dans le paysage et en général, j'évite soigneusement de m'adresser à des compatriotes lorsque je suis à l'étranger. Etre étiquetée française me met mal à l'aise, je préfère me présenter comme Européenne, cela me convient mieux et souvent mes interlocuteurs apprécient....
    Le trajet en métro aérien d'une vingtaine de minutes nous emmène au cœur de la vieille ville. Entre temps nous avons pu savourer le paysage et revoir d'en haut les artères empruntées la veille à pas de tortue, sympa pour commencer à se repérer.














    Nos intentions sont modestes, nous imprégner de l'ambiance, faire un peu de shopping (nous n'avons pas vraiment pris le temps avant) et passer un bon moment à glaner des souvenirs. Les rues médiévales étroites et pavées sont encombrées de chalands, et d'innombrables boutiques débordent sur les trottoirs. Après un petit tour, nous en choisissons 2 ou 3 qui nous semblent plus authentiques et non made in China pour acheter quelques objets d'artisanat Suédois sur bois .



















    Chaque coin de rue nous révèle un morceau de la cathédrale, sa flèche verte s'élance vers le ciel et domine le dédale des rues. Quelques pas et la rumeur de la foule s'estompe, et s'éteint. Une place à l'écart de la foule des touristes nous invite à nous asseoir en compagnie de quelques locaux qui lisent leur journal ou un livre, indifférents au tumulte des rues voisines. 



















    Une pause déjeuner dans un restaurant et nous descendons vers le port. Des vedettes fluviales en bois proposent de faire le tour du port avec des arrêts aux points stratégiques. Nous montons dans un bateau bien décidés à n'en pas descendre pour faire une mini croisière plutôt qu'un marathon autour des lieux à visiter. Voir la ville depuis la mer donne un tout autre point de vue, cela permet d'adopter une autre perspective, loin de la cohue. La journée est belle, le ciel changeant, tantôt bleu éclatant, tantôt charriant de lourds nuages gris argent et nous savourons cette ballade sur l'eau. Après avoir déambulé nonchalamment et longuement dans les ruelles, c'est une façon bien agréable de se reposer.



























    A côté de nous, une famille d'Italiens écrit des cartes postales, un vieux couple de Suédois ronronne et tous nous profitons de la caresse du soleil qui fait une percée .Nous observons de loin, les quais, l'Opéra, le parc d'attraction, la marina, les paquebots gigantesques dans lesquels se reflète une flotte de bateaux.

































    Pas de visite de musée, nous ne sommes pas dans cette humeur-là, à Stockholm comme ailleurs durant ce voyage, nous nous sommes laissés porter par les opportunités et les rencontres. Nous rentrons tôt, n'ayant ni l'un ni l'autre envie de revenir fourbus de fatigue. C'est un des enseignements importants de ce voyage : nous avons appris à nous poser, sans céder à la frénésie et l'obligation supposée de tout « faire ».



    rendeer
    avatar
    totor39
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 86
    Date d'inscription : 29/03/2014
    Age : 61
    Localisation : Le Haut Jura

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par totor39 le Dim 5 Oct 2014 - 18:41

    Bonjour,

    C'est vraiment un très beau reportage.
    En effet il vaut mieux rentrer le soir heureux de ce qu'on a vu, les images encore dans la tête, et l'ambiance de lieu encore dans notre coeur, plutôt que de rentrer fourbu par une course aux clichés qui ne laisseront pas plus de souvenirs que n'importe quel autre lieu visité de la même façon, et que nous confondrons finalement...
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Dim 5 Oct 2014 - 21:19

    Dominique a écrit:Bonsoir,
    J'ai toujours autant de plaisir à vous lire et relire. Et vous le savez, j'ai diffusé plus loin que le forum.
    Ce forum PE a été créé par Marco initialement pour les anciennes, et les échanges, trucs astuces, réparations. Mais il a aussi été créé pour le partage. Nous n'avons pas tous , hélas, la manière et la matière à partager, ce que vous faites admirablement bien. A preuve, ce sujet qui est actuellement le plus suivi.
    Réussir à placer dans un même message Thatcher et Aragon est un exploit, vu la distance philosophique entre eux. J'ose : http://www.youtube.com/watch?v=43ekIvUMlIY
    J'aimerais que le sujet ne s'arrête pas.
    Dominique
    Bonsoir Dominique,
    merci pour la version de Léo Ferré, elle est très belle et... déchirante. C'est ce sentiment de déchirement et d'impuissance face aux choses de la vie qui m'a fait associer les 2, vous êtes le seul à l'avoir remarqué...
    Partager notre voyage  nous a permis de le revivre et de l'intérioriser , nous sommes heureux que cela  permette à d'autres de rêver...
    Caroline
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Dim 5 Oct 2014 - 21:34

    Gratefulman0 a écrit:"Des années plus tard, la visite de Big Pit au pays de Galles, mine reconvertie en musée où les guides étaient tous d'anciens mineurs m'avait émue aux larmes, entendre ces hommes parler de leur monde perdu, cela vous déchirait le cœur..."

    Merci encore pour la suite de votre reportage... Twisted Evil

    J'ai moi même vécu au sud du Pays de Galles au début des années 80, et je me souviens très bien de révoltes des mineurs face aux décisions de la Mère Thatcher et à l'évolution incessante de la société.

    Chaque changement profond crée des fractures irrémédiables dans les populations. Rolling Eyes

    Mais est-ce vraiment une évolution??? confused
    Le monde change constamment ,  c'est dans l'ordre des choses,un équilibre est remplacé par un autre... et là on peut parler d'évolution mais dans ce cas précis elle a substitué à un ordre immémorial sur lequels des milliers d'individus s'étaient construits : le chaos! rien n'est venu remplacer les mines , perte d'emploi, perte de soi, elle les a froidement et délibéremment sacrifiés... "no wonder" que 30 ans plus tard , leur haine soit intacte! J'aurais adoré vivre au Pays de Galles, vous avez du de belles choses...
    Caroline
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Dim 5 Oct 2014 - 21:51

    J 28 Nous quittons le camping de Flatenbadets de bonne heure pour faire la route tranquillement vers Nynäshamn lieu d'embarquement pour Gdansk en Pologne. De cette journée, il me reste de belles images : une superbe caravane bleue layette tirée par une américaine, bleue layette également avec un jeune Suédois blond et souriant au volant; une plage sur la Baltique avec des canards, un parc immense et ombragé dans lequel nous avons pique-niqué, une longue balade autour du lac jusqu'à un petit port de plaisance 
















    puis l'arrivée au terminal d'embarquement; le temps de récupérer nos billets et sans temps mort nous sommes invités à monter sur le bateau. Alain a repéré une haute marche à franchir au pied de la rampe d'accès au pont supérieur qui lui interdit de prendre le moindre élan...le doute l'assaille : montera ? montera pas ? J’essaye de négocier pour que notre attelage reste en bas avec les camions, mais avec tous ceux en attente, il n'y a plus de place pour nous et nous devons donc accéder au pont supérieur. Par talkie-walkie le responsable de l'embarquement appelle ses gars pour qu'ils se préparent à pousser la moto et sa caravane … je les vois de loin qui retroussent leurs manches tandis qu'Alain s'avance au pas. Pour alléger l'attelage, je saute en route avant d'arriver au pied de la rampe. Alain passe précautionneusement la marche et fait appel à toute la cavalerie disponible... L'Ural s'élance et gravit la rampe sans faiblir sous les yeux déçus des gars qui se voyaient déjà mettre la main aux fesses de la Puckette qui leur file sous le nez... Je grimpe la rampe à mon tour (sans aide, merci) et nous nous retrouvons sur le bateau. 






















    Installation en cabine puis balade sur le pont. Alain se prend une bonne bière Polonaise : une Warka Strong et nous allons dîner. Je suis comme anesthésiée, Alain a beau me dire que nous sommes encore en vacances ... j'ai du mal à être dans l'instant présent. Mes pensées, mon cœur peinent à accepter l'inéluctable : nous sommes en train de quitter la Scandinavie et je n'en ai pas la moindre envie.
    Moment difficile où il me faut laisser derrière moi ce à quoi je me suis tant attachée... on dit que partir c'est mourir un peu, mais rentrer donne parfois l'impression de renoncer à soi, à ce que l'on a découvert sur soi-même et que l'on voudrait protéger.



    rendeer


    Dernière édition par gogo rando le Dim 5 Oct 2014 - 22:11, édité 1 fois
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Dim 5 Oct 2014 - 22:09

    J 29 Le lendemain matin, à notre arrivée à Gdansk il pleut. Nous nous équipons avant de débarquer pour pouvoir enchaîner sans tarder. Sur le bateau nous avons fait la connaissance de 2 Polonais. Le premier, installé à Varsovie nous donne sa carte professionnelle et nous invite à passer le voir si d'aventure nos roues nous conduisent à Varsovie, un jour. L'autre, qui vit maintenant en Suède est originaire de Gdansk. Nous le retrouvons à la station d'essence en ville. «Prenez le temps de visiter la ville elle est magnifique, nous dit-il. Et aller voir le mémorial de Solidarnosc. 2 heures, prenez 2 heures, vous ne reviendrez pas de sitôt. ».. Nous pensions filer directement mais son insistance nous incite à changer nos plans. Il a raison, nous n'aurons peut-être pas d'autre occasion de changer notre regard sur Gdansk et de troquer nos apriori contre une certaine vérité ... Nous passerons 3 heures dans la vieille ville de Gdansk et l'image que nous emporterons ne sera pas celle des chantiers navals, mais l'image d'une belle ville aux maisons hautes comme des tours, colorée et attachante. Une ville de la vieille Europe avec des bâtiments extraordinaires qui ont une histoire et qui exsude un dynamisme rafraîchissant ! Il faut dire que c'est jour de fête « la Saint Dominics Fair » et la ville est en liesse. Le soleil fait des apparitions intermittentes entre 2 averses et comme les Polonais, nous nous abritons sous les porches, sous les arcades, sous les toiles des marchands. Cette halte de quelques heures que nous n'avions pas prévu et qui nous a été soufflée m'a permis de reprendre mes esprits, oui , nous sommes sur le retour mais de belles choses nous attendent encore pour peu que nous sachions les voir. Nous déambulons dans les rues, au milieu de la foule et prenons même le temps d'aller déjeuner dans un restaurant bien à l'abri sous un grand parasol, d'où nous observons les badauds qui passent en un cortège ininterrompu. Nous avons aperçu le mémorial de Solidarnosc en passant vers la gare mais la circulation était trop dense et pas moyen de s'arrêter, dommage ! 






































































    Vers 15h30, nous repartons. Au péage d'autoroute, pas le temps de s'arrêter, les voitures derrière nous poussent et comme les barrières sont relevées nous passons. Nous sommes étonnés par le nombre de voitures, il est vrai que nous sommes samedi ...nous en concluons que le weekend, les Polonais se nomadisent. L'explication nous attend un peu plus loin sur une aire d'autoroute à la station d'essence. La queue pour aller sur l'aire de repos commence sur la bretelle de décélération...nous imaginons le pire, un accident créant un embouteillage. 





    Mais rien d'aussi dramatique, la réalité est assez cocasse. Des dizaines de voitures, pare choc dans pare choc sur 8 colonnes font tout simplement la queue aux pompes à essence. C'est un biker sur une Harley Davidson qui me l'explique. 
    Lorsque je lui demande si c'est toujours comme cela sur les autoroutes Polonaises, il me répond qu'habituellement les autoroutes sont désertes car elles sont payantes. Mais les jours de départ en vacances, les autoroutes sont gratuites … et tout le monde les emprunte, d'où la pagaille indescriptible sur le parking d'autant que les Polonais ne bougent pas leurs véhicules avant d'avoir payé en caisse et fait TOUT ce qu'ils avaient à faire : un petit tour au toilette, un casse-croûte sur le pouce, un café, un coup de téléphone ...en moyenne il s'écoule 10 minutes à un quart d'heure entre le moment où chaque conducteur entre et ressort. A ce rythme-là, rien d'étonnant à ce que la queue s'étire jusque sur l'autoroute,  
    Une seule chose à faire, prendre notre mal en patience. La pause essence nous prendra plus d'une heure. Mais qu'importe, nous avons appris une chose incroyable pour nous Français, le jour des départs en vacances, en Pologne les autoroutes sont gratuites !, cela donne à réfléchir et nous trouvons cela tout bonnement extraordinaire ... Vinci, APRR et les autres devraient en prendre de la graine. Mais ne rêvons pas trop ...

    Le compte à rebours étant sérieusement enclenché, nous roulons jusqu'à la nuit. Les kilomètres défilent et toujours pas de camping annoncé. Finalement nous renonçons à en trouver un et dans la lumière des phares repérons un petit chemin qui semble s'éloigner de la route. Il est presque 22 h00 et Alain décide d'y engager l'attelage. Une centaine de mètres plus loin le chemin s'élargit et nous nous posons sur le bas-côté. Le temps d'avaler une soupe chaude et un lyophilisé et nous tombons dans les bras de Morphée.


    rendeer
    avatar
    gogo rando
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 256
    Date d'inscription : 30/03/2012
    Age : 57
    Localisation : Hautes Alpes

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par gogo rando le Lun 6 Oct 2014 - 22:11

    J 29 Après une bonne nuit nous repartons sans traîner. Après un petit passage à vide , je suis à nouveau présente au monde, chaque instant qui passe me paraît unique ; je revis, la lente métamorphose est à l'œuvre : nous avons quitté ces lieux magiques mais ils vivent encore en nous, l'émotion du départ me brouillait l'esprit et le cœur...ils sont en moi, ces moments de vie exceptionnels et je me sens différente... je ne suis ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, je suis en train d'intérioriser le voyage , j'en suis rassérénée... 
    Nous quittons rapidement la Pologne et passons en République Tchèque. La campagne Tchèque est très agréable et les kilomètres s'accumulent au compteur.














    En début d'après-midi dans une traversée de village, un camionneur nous klaxonne avec insistance. Arrêt forcé, un pneu de la Puckette était crevé et nous n'avons rien senti. Nous avons roulé jusqu'à ce qu'il soit sur le point de se déchiqueter, c'est la fumée qu'il dégageait qui a alerté le camionneur ! Rien n'arrête un Ural, même pas un pneu crevé, Alain pile, je mets le triangle en place et c'est parti pour une séance de démontage de roue et... réparation de pneu car notre roue de secours est elle aussi crevée et Alain l’avait oublié, il faut donc réparer là où nous sommes. Alain me règle ça en une demi-heure, top chrono et je mesure la chance que j'ai de voyager avec un homme qu'aucune situation ne désarçonne, comme dit la chanson : ah ! Quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !!



























    Nous nous arrêtons pour la nuit dans un camping désert sous des pommiers. Dans un grand bâtiment, des portes métalliques donnent sur des sanitaires évoquant la période post soviétique. Assez déconcertant... Pas de portes dans les douches, lavabos antédiluviens, WC avec des portes en fer descendant à peine aux genoux, très très rustique ! Mais l'eau est chaude, il n'y a personne à part nous, c'est juste une expérience de plus qui nous enrichit. Le tarif lui aussi est post Soviétique, 200 couronnes thèques soit l’équivalent d’environ 8 € le camping le moins cher de notre périple… Encore une bonne journée bien remplie nous irons nous coucher tôt. 























    J30 Après la République Tchèque, l'Autriche. Quel pays magnifique ! Tout est beau, les montagnes sont majestueuses, les paysages superbes, les maisons énormes et fleuries, les routes impeccables, les gens ont l'air très accueillant, l'envie de nous attarder pointe son nez mais non, nous y reviendrons, c'est certain. 



























    c'est ainsi qu'après Linz, dans une grande ligne droite, j'aperçois un panneau « Ural motorcycles » . Dan nous avait dit, si vous passez à Linz allez chez Hari, et saluer le de ma part. D'un laconique « C'était là », je stoppe Alain dans son élan. « Quoi ? » « Ural motorcycles , nous venons de passer devant » . Demi-tour sur place et nous remontons l'allée. Il est 18h30 tout est désert, nous nous avançons et tombons sur Hari l'importateur Ural pour l'Europe. Les présentations faites, il nous offre un café et nous invite à rester mais nous déclinons à regret, Alain souhaite faire un peu de route avant de se poser. Nous repartons avec une bouteille de blanc Autrichien que nous boirons en pensant à Hari et à l'accueil simple et chaleureux qu'il nous a réservé. 







    Nous roulons jusqu'à Salzbourg, traversons de nuit la ville déserte, évitant ainsi les bouchons et nous nous arrêtons sur un parking en forêt dans l’enclave Allemande entre Salzbourg et Innsbruck.

    J31: La nuit est courte, il est à peine 7h30 et nous sommes déjà repartis. Inexorablement, nous nous approchons de la frontière Italienne que nous franchirons par le col de Brenner. La route est magnifique, l'autoroute suspendue étonnante. D'énormes tabliers de béton montés sur d'immenses pylônes dominent la vallée, verte et paisible. On aperçoit des files de camions qui roulent au-dessus de nos têtes. On entend à peine une rumeur, le bruit monte et se perd dans les sommets, absorbé par les forêts touffues. L'anaconda géant de béton serpente dans la montagne et épouse les courbes de la vallée mais sans saignée dans la forêt, sans terrassement mutilant la montagne. C'est un choix peu banal mais qui au final s'avère pertinent. Un dernier arrêt dans une Guesthaus avant la frontière et un bon repas roboratif à base de spécialités Autrichiennes


























































    Nous voilà en Italie. La conduite est tendue au milieu des murailles mouvantes des camions qui se suivent sans interruption. 











    Nous avons décidé de passer notre dernière nuit sur les berges du lac de Garde, pensant y retrouver un peu de la magie de nos soirées au bord de l'eau en Laponie. Naïfs que nous sommes ! Nous quittons l'autoroute pour chercher un camping dans la cohue des voitures qui roulent au pas. Le premier est une usine, le second une multinationale, le troisième nous refuse l’accès car ils n'acceptent pas les motos...la pluie s'est mise à tomber, épaisse comme un rideau, 3 fois de suite, sous ce déluge , nous ratons l'entrée de l'autoroute et repartons pour un tour . Trempés, aveuglés, nous reprenons finalement la route décidés à nous éloigner au plus vite de cet endroit factice, bruyant et surpeuplé. Alain a tranché : nous rentrerons d'une seule traite. Un arrêt sur une aire vers Milan à 23h30 pour dormir quelques heures et à 03h00 du matin nous repartons. Nous croisons au large de Turin vers 5h00, attaquons le Montgenèvre vers les 7h00. L'Ural commence à s'essouffler et je n'en peux plus. Je lutte pour garder les yeux ouverts et rester éveillée avec Alain mais rien n'y fait. Profitant de cet arrêt pour laisser respirer la Bestiole et rajouter une épaisseur car la T° commence à baisser, normal nous retrouvons nos montagnes…je plonge dans la Puckette, m'enroule dans les couvertures sans même quitter mes bottes et je sombre. Je ne veux pas rentrer et j'essaye de retarder le moment fatidique qui signera la fin du voyage. Alain a dû me laisser dormir une demi-heure mais s'arrêter à 25 kilomètres de la maison n'a pas de sens. Nous repartons, grimpons le col du Montgenèvre accompagné d’un magnifique soleil levant. Il est 7h30, ultime arrêt pour boire un café et manger un croissant chez le boulanger du village et nous plongeons de l'autre côté dans la vallée de la Clarée. Il est temps de rentrer.  

    Nous avons parcouru 1955 kms en 3 jours et demi depuis Gdansk, nous sommes mercredi 20 Août et Alain reprend le travail demain. 
    Notre voyage aura duré 30 jours , nous avons parcouru 8555kms et vu défilé des millions d'images sous nos yeux, éprouvé des milliers d'émotions, pris des centaines de photos, rencontré des dizaines de gens, traversé 9 pays : la France, l'Allemagne, la Finlande, la Norvège, la Suède, la Pologne, la République Tchèque, l'Autriche et l'Italie, partagé des moments uniques tous les deux, complices dans cet amour du voyage et de la route qui nous pousse chaque année à repartir vers de nouvelles destinations. Il y a de par le monde, tant de belles choses à découvrir et à ramener en soi comme autant de trésors... 
    Je sais que nous sommes rentrés pour mieux repartir.  

    C'est avec grand plaisir
    Parents,
    Enfants,
    Amis,
    Lecteurs inconnus,

    Que nous avons partagé avec vous notre voyage à travers ce récit.

    Caroline et Alain


    rendeer rendeer rendeer
    avatar
    totor39
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 86
    Date d'inscription : 29/03/2014
    Age : 61
    Localisation : Le Haut Jura

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par totor39 le Lun 6 Oct 2014 - 22:36

    MERCI !
    avatar
    RBK
    Puckman
    Puckman

    Nombre de messages : 215
    Date d'inscription : 29/08/2011
    Age : 51
    Localisation : Les Arcs sur Argens 83460

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par RBK le Lun 6 Oct 2014 - 22:49

    Beau voyage que vous avez fait la !
    Les richesses des rencontres et du monde nous façonnent et nous ouvrent, elles nous permettent de comprendre l'univers, nous apaisent, nous rendent curieux et avide de vivre .

    RBK .
    avatar
    Gratefulman0
    ODINMAN
    ODINMAN

    Nombre de messages : 4480
    Date d'inscription : 24/02/2008
    Age : 61
    Localisation : Dans un bois en bord de Creuse... Or on the road again for Brittany or somewhere else!!!

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Gratefulman0 le Mar 7 Oct 2014 - 7:21

    Merci à vous 2 pour ce merveilleux périple que vous nous avez raconté... study sunny
    1 seule envie... Rolling Eyes Repartir!!! Twisted Evil flower
    avatar
    papmamtroll 94
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 58
    Date d'inscription : 06/12/2009
    Age : 70
    Localisation : villejuif 94

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par papmamtroll 94 le Mar 7 Oct 2014 - 7:45

    Merci pour ce beau voyage, que nous avons l'impression d'avoir fait avec vous.

    papmamtroll 94
    avatar
    Trollmann59
    VIP
    VIP

    Nombre de messages : 6282
    Date d'inscription : 22/03/2012
    Age : 46
    Localisation : Nord

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Trollmann59 le Mar 7 Oct 2014 - 9:24



    Je ressens, comme vous, cette tristesse au moment de cette fin et je n'ai pas envie de retrouver ce satané engrenage qui nous emporte, c'est à dire cette "PU.... " de vie de tous les jours, après de tels moments d'évasion !

    MERCI d'avoir partagé et MERCI d'avoir su nous aspiré dans ce voyage.

    Je regarde souvent par la fenêtre du bureau de la maison dans lequel je suis actuellement entrain de taper ces lignes et, malheureusement, le ciel que je vois est souvent gris ! alors je retourne ma tête vers cet écran ou cette fenêtre qui porte bien son nom "Windows" et, grâce à ce forum et à votre récit, j'y retrouve un rayon de soleil.

    SLTS

    Contenu sponsorisé

    Re: Destination Laponie: au Pays du Peuple du Soleil et du Vent

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017 - 19:00