Forum de l'Eriba France V3,0

Le 1er forum français des passionnés d'Eriba


    Irlande en Eriba

    Partagez

    miles
    Stagiaire
    Stagiaire

    Nombre de messages : 11
    Date d'inscription : 19/01/2010

    Irlande en Eriba

    Message par miles le Mer 7 Mar 2012 - 16:40

    Voici le récit de notre voyage en Irlande en Eriba familia à 4 (juillet 2010) :
    Le 5 juillet en attendant « Oscar » à Roscoff. Sur la galerie c'est un stand up paddle board. Il y a aussi du matériel de kitesurf dans la voiture. Nous sommes 2 adultes (Delphine et Frédéric) et 2 enfants (Rafaël 4 ans et Alice 7 ans, une petite troisième nous a rejoint depuis, Valentine). Nous avons découvert l'Eriba par les récits de Distran et sa petite famille en Grêce au moment ou nous nous dirigions vers l'achat d'un VW California. Nous avons déjà emmené notre « coquille » au Portugal, au Pays Basque, à l'Ile de Ré, le long de la route Napoléon et un peu partout en Bretagne et Normandie où nous habitons.



    Voilà Oscar (il est timide il se cache un peu derrière la palissade).

    La traversée est mouvementée avec des creux de plus de 5m mais se passe dans le confort douillet de l' « Oscar Wilde ». Plusieurs restaurants à thématiques différentes, espace de jeux pour les enfants, salon panoramique à l'arrière pour contempler la mer déchainée tout en buvant une Guinness, bref le début des vacances.

    A l'arrivée le premier rond point surprend mais les doutes quand à mon aptitude à rouler à gauche avec l'Eriba derrière se dissipent vite car la route est belle et il suffit de suivre les irlandais à la conduite cool. Cela nous mène vers Cork puis Kinsale et Ballinspittle par des routes nettement plus étroites (au début on fait gaffe puis rapidement avec les kilomètres on se dit que si la toyota passe … l'Eriba passera aussi... ce qui s 'avèrera vrai !!!).



    Arrivée au Garrettstown House Holiday Park. Belle vue sur la campagne environnante . Le camping est situé en hauteur autour d'une vieille bâtisse. Premier contact avec les campings irlandais qui se révèleront à chaque fois très confortables grâce à l'épais gazon (on aurait du se méfier...), à l'entretien irréprochable et à l’accueil attentionné.
    Installation rapide (maintenant il nous faut à peine 10 minutes les enfants abaissent les verrins pendant que les parents installent l'eau et l’électricité etc...) puis ballade très agréable à Kinsale qui ressemble un peu la Trinité avec ses beaux voiliers et ses boutiques un peu chic. Premiers fish and chips d'une longue lignée car la cuisine irlandaise est comment dire ...euh... en fait il n'y a pas de cuisine irlandaise.

    Kinsale.


    Le 6 juillet ballade à Cork sous une pluie battante (qui sera notre meilleure amie du séjour nous y reviendrons...).



    Carillon d'une église , on peut y jouer ce qu'on veut parmi de nombreuses partitions et en faire profiter la population de Cork !!!!! Nous avons choisi « The final count down »   de Europe (de toute façon il pleuvait déjà et ça peut pas être pire que la version initiale !!!). Les casques anti bruits sont obligatoires pour visiter le clocher...



    Comment ça papa il joue pas bien « The final count down » !!!

    Cork est une ville intéressante, elle est (entre autre) le siège de la production Apple en Europe et draine donc une importante population jeune et active, ça donne un mélange vieilles pierres et 3ème millénaire intéressant.

    Le 7 juillet nous reprenons la route sublime mais étroite (R600) qui longe la côte vers Clonakilty puis poursuivons vers Bantry. Nous nous installons au Eagle Point Camping Park à Ballylickey. Ce camping est incroyable. C'est comme faire du sauvage au bord de l'eau (à la Distran!!!) mais dans un camping !!!




    Après nous être installé, direction la presqu'île de Beara.



    Arrivée à Allihies.



    Rando sur les hauteurs d'Allihies.


    Puis sur les hauteurs du Glunmore Lake. La route traverse la presqu'ile de Beara et au niveau du col le site est sublime, nous imaginons que des Hobits doivent habiter dans le coin . Une photo de toute la famille prise là bas avec le retardateur sera dorénavant mon fond d'écran de portable.


    Faut-il slalomer entre les vaches
    comme le demande le GPS ??


    Tu veux ma photo ??

    Au retour au camping panique à bord Alice a disparu. Nous la cherchons partout. Nous sommes au bord de l'eau et après ¼ d'heure (c'est très long !!!) la panique commence à réellement nous envahir. C'est alors que nous la voyons revenir serviette autour de la tête, elle était allée prendre sa douche dans un sanitaire plus éloigné sans rien nous dire... Séance recadrage sur le thème ne refais JAMAIS JAMAIS ça, nous avons eu VRAIMENT VRAIMENT très peur, nous t'aimons BEAUCOUP BEAUCOUP etc...
    Le 8 juillet, de la pluie intense est annoncée pour les jours à venir. Les randos du côté de la presqu’île de Sheep's head sont compromises nous décidons donc de prendre la route vers le nord en direction de la presqu’île de Dingle car de bonnes conditions pour le kite et le surf sont attendues là-bas (dommage l'extrême sud ouest du pays doit receler des petits trésors).
    J'aime bien suivre les routes surlignées en vert sur les cartes Michelin, gage de panorama spectaculaire...méfiance quand même en Irlande la route de base est déjà spectaculaire...
    Nous passons Glengarriff puis attaquons l'ascension vers Caha pass la route est une deux voies bien large, nous sommes confiant au milieu des pâturages, nous nous arrêtons parfois pour profiter de la vue sur Bantry Bay et ses îles. Surprise au sommet un tunnel de quelques centaines de mètres nous attend, pas bien large. Il faut alors appliquer la technique brevetée du BANZAÏ, que mon fils appelle aussi à la Jean-Paul Belmondo, c'est à dire « on y croit » et on se rappelle que l'Irlande a une des densité de population les plus faible d'Europe (personne ne viendra en face).
    Après Kenmare nouvelle ascension par Moll's Gap puis pause à Ladies view qui semble tout droit sorti d'un conte fantastique.


    Ladies view (on s'attend à voir surgir Shreck !!).

    Ensuite traversée rapide de Killarney dont l'ambiance motel et resto cheap nous fait fuir.
    Nous traçons vers le nord de la presqu'île de Dingle et nous posons au Anchor Caravan Park à CastleGregory. L'accueil est toujours très attentionné et chaleureux, et les installations soignées (jeux d'enfant, table de ping pong etc …) cependant les emplacements sont un peu plus exigus que dans les campings précédents. Accès direct à une plage où nous nous dégourdissons les gambettes sous la pluie omniprésente.
    Petit tour à Brandon Bay spot mondialement connu pour les sports de glisse. Il s'agit d'une plage de plusieurs dizaines de kilomètres de long en arc de cercle ce qui permet de toujours trouver l'orientation optimum. Les vagues sont là et nous rencontrons par hasard des planchistes normands (nous avons des amis en commun!!!).


    Brandon Bay.

    Hier soir le présentateur à la télé avait dit verrrry verrrry wet weatherrrrr (l'accent est un peu difficile au début mais les irlandais font beaucoup d'efforts de prononciation quand ils voient qu'on a décroché). En effet le 9 Juillet, toujours sous la pluie, traversée de la presqu'île de Dingle par la Connor pass qui est une route impressionnante à flanc de montagne (la vue est superbe). Avec l'Eriba ça aurait été un peu chaud car à certains endroits une seule voiture à la fois peu passer, mais la courtoisie locale facilite les choses.


    La Connor pass (elle n'est pas à sens unique!!!).

    Puis descente vers Dingle (désolé pas de photos) vieux port de pêche très agréable dont la présence touristique marquée n'a pas gâché le charme. Nous mangeons les probables meilleurs fish and ships du voyage au Danno's Restaurant Beer Garden dans la rue principale. Cet établissement cache son étonnante salle bourrée de vieux objets hétéroclites au fond d'une petite impasse.
    Nous parcourront le tour de l’extrémité de la presqu'île de Dingle (Slea Head Drive) avec ses moutons paissant à flanc de falaise.


    Spot de parapente pour mouton !!!


    La côte nord de la presqu'île est ce jour là un peu lugubre avec le brouillard , les roches déchiquetées et les îles désertes au loin.


    Le samedi 10 juillet est une journée poisse. Tout avait pourtant bien commencé. De belles vagues m'attentaient à Brandon Bay où l'ambiance bon enfant, familiale, du week-end s'installait. Un prof de kite avec son vieux bus aménagé s'installe sur la plage. Je pars à l'eau avec mon stand up paddle board pour surfer, quand au passage de la première vague ma pagaie se rompt et l'alu vient m'entailler profondément la paume de la main sur 10 cm...  Retour au camping tout penaud où je soigne tout ça et range ma planche sur le toit. Je ne trouverai jamais de pagaie de rechange durant tout le reste du séjour malgré de long détours vers d'hypothétiques magasins de sport, sous les sarcasmes de Delphine.


    Oui les enfants, papa est un aventurier grièvement blessé dans le feu de l'action !!!

    Le 11 juillet long trajet vers le Connemara. Nous avons eu le malheur d'hurler à tue tête la chanson de Sardou ...ça a une bonne mémoire un enfant à cet âge là et c'est long quatre heures de route avec « Les lacs du Connemara » en boucle par deux enfants qui n'ont pas fait le conservatoire........


    Sur le trajet dans le Connemara


    Nous nous installons au très agréable Shanaheever Caravan & Camping Park à Clifden tenu par une Française qui est tombée amoureuse de la région.


    Rafaël à la manœuvre.

    Nous nous plaçons tout au fond du camping, en hauteur avec vue sur les lacs et collines environnantes.


    Shanaheever Caravan & Camping Park

    Puis ballade à pied en partant du camping dans la campagne. Les enfants font un sublime bouquet de trèfles, bruyère et.... bruyère.




    Le soir, la finale de la coupe du monde de foot est retransmise dans une salle commune (viva Espanha).
    Le 12 juillet, nous empruntons la fameuse Skyroad qui suis la côte en hauteur et permet de voir les iles et autres baies environnantes parsemées de petits bateaux qui se faufilent entre les rochers. C'est superbe (nous en oublions presque de prendre des photos) d'autant que le temps à grains ce jour là nous réserve de belles surprises avec des trouées de soleil miraculeuses.


    Skyroad (désolé presque pas de photos).


    Puis pause casse croute à côté d'une sympathique école de voile (Rafaël en bas à droite n'en perd pas une miette).


    Ballade digestive le long de la baie jusqu'à....


    ...un château plutôt mal en point.

    Le 12 juillet nous reprenons la route à destination d'Achill Island.
    Pour cela nous traversons le nord du Connemara encore plus désolé. Nous roulerons plus d'une heure sans voir une seule voiture alors que nous sommes au mois de juillet sur une route principale. Pour les urbains que nous sommes c'est enivrant mais aussi un peu flippant. Les paysages ressemblent à l'idée qu'on peu se faire des steppes sibériennes, peu d'arbres, une végétation rase et des montagnes entre lesquelles se blottissent des zones de tourbière et de marécages. Je n'ai pas pris de photos, je pense que ça doit être un acte manqué afin de ne pas perturber la quiétude des lieux.
    Un peu plus loin changement complet d'ambiance du coté de Killary Harbour qui nous offre un paysage de fjord « norvégien ». Nous avons du dételer (ça sera la seule fois du
    séjour) sur une erreur de parcourt pour faire demi-tour.



    Killary Harbour

    Nous poursuivons vers Westport qui semble être un lieu de villégiature assez chic, ambiance yachting et villas discrètes en bord de mer. Nous garons l'attelage au pied du Croagh Patrick, une montagne dont nous avons prévu l'ascension. C'est un peu la roche de Solutré du coin et il est visiblement de tradition d'en faire l'ascension. Nous ne sommes pas seuls, des boutiques vendent bâtons de marche et autres souvenirs.... Malheureusement après quelque centaines de mètres nous devons faire demi-tour à cause d'un caprice de Rafaël qui pour une fois refuse d'aller plus loin.


    Vue du début de l'ascension du Croagh Patrick
    Une Eriba se cache sur cette photo saurez vous la trouver ?

    Nous repartons vers Achill Island recouverte d'un mélange de brume et d'averses au moment de notre arrivée. Direction le camping sur la plage de Keel qui est vraiment rudimentaire. Il s'agit d'une vaste prairie exposée au vent et à la pluie en bord de mer. Nous sommes obligés pour la première fois de lester le bidon d'eau usée en mettant des cailloux dedans. Les sanitaires sont douteux. Cette simplicité pourrait nous emballer en temps normal mais là nous aspirons à un peu de confort. Heureusement juste après nous être installés le temps se découvre et nous filons vers The Atlantic Drive. C'est une route sublime qui longe des prairies en pente douce se terminant par des falaises impressionnantes avec au loin Clare Island dans la brume. Ça serait les plus hautes falaises d'Europe d'après certains. Nous sommes sur l'île d'une île....qui plus est dans le pays le moins densément peuplé d'Europe. Peut être est ce pour cela que nous avons du mal à faire du sauvage ici alors que le pays s'y prête particulièrement bien. Je ne sais par contre pas si cela est autorisé. Dans le nord du Connemara nous avons vu un groupe de caravanes complètement perdu au milieu de l'immensité, il s'agissait de Travelers, des nomades dont les origines sont irlandaises. Ils subissent les mêmes discriminations et a priori que les gens du voyage sur le continent.


    The Atlantic Drive



    Achill Island

    La météo pour les jours à venir annonce « very showerly » (pas besoin de traduction). On dit que le champ lexical d'un touareg pour décrire le sable est infini, ici c'est pour décrire l'eau susceptible de nous tomber sur la tête....Point positif le test d’étanchéité de l'Eriba, obligatoire au bout d'un an, nous semble validé !!! Point négatif, nous aurions bien profité un peu plus d'Achill Island qui est un endroit sublime mais vu la météo autant être en ville et nous prenons à regret la route vers Galway le 13 juillet.
    Nous nous rendons au Bayview Caravan Park, tout petit camping très agréable non loin de la ville, pour y déposer l'Eriba puis direction le centre ville de Galway qui est une ville très jeune avec des concerts dans les pubs. On s'y sent bien et passons notre journée de pub en magasin(s) de sport (souvenez vous la pagaie ...les sarcasmes etc...). L'accueil par les commerçants irlandais est vraiment extraordinaire, la Guinness une belle invention et Kennedy Park avec ses vieilles maisons mérite le détour.

    Le 14 juillet, dans la journée nous reprenons la route vers la presqu'île de Dingle car de bonnes conditions pour le kitesurf sont attendues. Nous passons par la jolie N67 qui longe la côte et traverse le Burren avec l'ascension extrêmement sinueuse du Corkscrew Hill (belle vue en haut). En chemin nous faisons une petite pause à Lahinch (le Biarritz Irlandais en ce qui concerne le surf). Je demande dans un surfshop si ils ont des pagaies, la vendeuse me répond par la négative mais prends une demi heure pour appeler la quasi totalité des surfshops de la ville...
    Nous nous installons de nouveau au Anchor Caravan Park à Castlegregory où les proprios nous avaient vraiment laissé un bon souvenir ainsi que les nombreux jeux pour les enfants.

    Le 15 juillet, kitesurf sous le soleil pour moi toute la journée ou presque. Jogging pour Delphine, jeux sur la plage pour les enfant, les vacances quoi...

    Les 16 et 17 juillet pluie non stop. On fait plein de progrès au ping pong...

    Le 18 juillet nous partons pour The Ring of Kerry et posons l'Eriba à Cahersiveen au camping de Mannix Point



    Le camping est vraiment très agréable, au bord de l'eau, extrêmement bien tenu et le patron tape le bœuf avec ses copains le soir au coin du feu. C'est étonnamment le premier camping à l'ambiance un peu internationale. Jusqu’à présent la quasi totalité des campeurs étaient irlandais (à part quelques anglais). Ballade à Waterville, une agréable esplanade le long de la mer. Dans le jardin d'une maison cossue un hélicoptère est posé à son emplacement habituel ??!!! Petit passage par le pub du coin Lobster qui semble être le lieu de rendez vous très sympathique des familles du coin avec les enfants. Sur les écrans disposés dans le pub un match important de hurling (le sport national) se dispute et provoque des réactions de toute l'assemblée. C'est une sorte de hockey sur gazon avec des buts de football surmontés de poteaux de rugby !!!!! Je pense qu'il faudrait rajouter une piscine et quelque haies pour que ça soit vraiment intéressant....

    Le 19 juillet nous empruntons la très étroite et étonnante route de Ballinskeligs à Portmagee. Les nuages et la brume ménagent le suspens pendant l'ascension, nous n'avons pas de vue d'ensemble jusqu'à ce que nous dépassions le sommet où une vue vertigineuse sur la région nous est offerte, c'est superbe.


    Vue du sommet sur Portmagee (c'est comme si les falaises s'étaient affaissées côté terre ; la mer est à gauche)


    Portmagee est un petit port de pêche adorable où nous nous poserons notamment en déjeunant de notre fish and ships Guinness quotidien. L'établissement est étonnant, des paysans et pécheurs se tiennent au bar (c'est même plutôt le bar qui les tient). Ils semblent tout droit sortis d'un film d'Audiard. Le temps s'est arrêté sur ce petit port.


    Portmagee


    Sur le chemin du retour pause plage à Faha pour profiter d'un rayon de soleil.


    Agréable ballade sur l'immense plage de Derrynane et sa maison intrigante...


    Derrynane

    Le 20 juillet longue rando de 4h la Beentee Loop sur les hauteurs de Cahersiven et jusqu'en haut de la Beentee Mountain (376m). Les enfants assurent vraiment.


    Entre le nom du camping (Mannix Point) et le tracé de la rando..............ils seraient pas un peu obsédés à Cahersiveen ??!!!


    Les points de vue au cours de la rando sont sublimes.


    Le tracé est très bien indiqué et des petits ponts permettent de passer par dessus les enclos.


    Les enfants s'éclatent avec les animaux que nous rencontrons tout le long du parcours (bon là c'est vrai on ne les voit pas...)


    Plus que 3h30 Raf...


    Arrivés en haut de la montagne nous voyons de gros nuages noirs se précipiter vers nous, il faut accélérer le pas.


    La vue du haut de la montagne à 360° sur le Kerry est saisissante (mais il ne faut pas trainer).


    Alice vous montre l'Eriba !!!!!


    Ça se gâte..........

    Le 21 juillet nous partons pour Cahir, dont nous souhaitons voir le château, par une longue route à travers la campagne Irlandaise et ses bourgs agricoles. Nous nous installons au Ballinacourty House. C'est un camping étonnant, avec beaucoup de charme. Nous sommes dans le jardin d'une vieille demeure, un restaurant chic dans le Glen of Aherlow (une profonde vallée à la végétation généreuse où fut tourné Excalibur). Il n'y a pas grand monde, Rafaël part jouer avec des enfants et revient en pleurant « ils n'arrêtent pas de me disputer !! », c'était des petits Allemands qui lui demandaient comment il s'appelle....


    Le Glen of Aherlow


    Le château de Cahir.

    Rafaël passait déjà la moitié de son temps déguisé en chevalier, après la visite de ce château, particulièrement bien conservé, il devint vraiment difficile de l'empêcher de dormir avec son épée...

    Le 22 juillet nous roulons vers Kilkenny et nous installons au paradis des enfants : le camping Nore Valley Park. C'est un camping à la ferme. Pour nos petits schtroumphs urbains les chèvres et les ânes sont déjà exotiques, mais il y a en plus des autruches et plein d'autres animaux parfois non identifiés. Le réveil aux aurores pour que les enfants aillent donner le biberon aux lapins est un moment inoubliable.



    Puis ballade à Kilkenny (spéciale dédicace aux fans de Southpark!!!!) qui est une très jolie ville où il fait bon passer du temps.
    Nous vous recommandons la ballade dans le très agréable parc derrière le château en centre ville, avec une super aire de jeu cachée dans la verdure. Repas chez Matt le Miller juste de l'autre côté du pont où les enfants semblent les bien venus et qui est apparemment le lieu de nombreux concerts.



    Notre voyage se termine par le retour à Rosslare pour embarquer.



    Conclusion :
    Pour voyager en Irlande l'Eriba est un bon choix. Les routes principale (mais pas seulement) sont parfaitement accessibles et une fois dételé on peut accéder aux sublimes routes en bord de mer inaccessibles aux camping cars (certaines rivalisent avec notre mètre étalon la route Calvi-Porto). L'accueil par les Irlandais est vraiment chaleureux et attentionné. Les enfants sont toujours les bienvenus  (l'importante natalité en Irlande n'y est certainement pas étrangère). Les grand espaces vierges notamment dans le Connemara sont vraiment propices au sauvage (sous réserve que cela soit autorisé) et aux grandes randos. Pour les glisseurs en tout genre (surf, kite, windsurf) il y a moyen, en plein été, de profiter de bonnes conditions (penser à du matos de rechange !!!). Les campings nous ont pour la plupart bien plu car ils sont souvent en pleine nature avec des infrastructures discrètes mais bien tenues. La culture Irlandaise si particulière rend cette destination Européenne très dépaysante. Reste le problème épineux de la météo sur lequel nous ne sommes pourtant pas très difficiles (nous habitons en Normandie!!). Nous n'avons vraiment pas eu de chance, cela nous a été confirmé par les locaux. Mais surtout nous ne sommes pas partis au bon moment. Quand on regarde les statistiques il y a vraiment un pic de précipitations en juillet. Il est préférable de partir en mai-juin ou au mois d'aout.
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5176
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Dominique le Mer 7 Mar 2012 - 18:06

    Superbe récit plein d'humour.
    Le problème est que cela donne envie d'en lire d'autres... Wink
    La fin du récit m'a montré que je ne m'étais pas trompé, Wink c'est bien u auto-collant de la Corsicaferries qu'on voit à l'arrière de la voiture.
    merci encore,
    Dominique
    PS : l'ami Deuchiste dirait que Calvi-Porto :"C'est fingers in the nose avec la Pu-Puck.."


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy
    avatar
    Dams
    Tritonman
    Tritonman

    Nombre de messages : 1127
    Date d'inscription : 24/08/2011
    Age : 32
    Localisation : Sud Est (13)

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Dams le Mer 7 Mar 2012 - 18:18

    Superbe ton reportage , toute belle ton eriba !!
    avatar
    marmotte55
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 900
    Date d'inscription : 07/04/2010
    Age : 62
    Localisation : gard

    Re: Irlande en Eriba

    Message par marmotte55 le Mer 7 Mar 2012 - 18:25

    Magnifique reportage ! Magnifique famille ! Magnifique eriba ! Tu nous as fait rêver drunken Merci !

    Sois le bienvenu sur ce forum !
    avatar
    Teddy_KAH
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 353
    Date d'inscription : 15/07/2011
    Age : 69
    Localisation : Nord Isère

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Teddy_KAH le Mer 7 Mar 2012 - 19:10

    Bonsoir,

    Superbe ! Merci pour cet agréable récit très bien illustré.

    A bientôt après d'autres voyages.

    Teddy, (non je ne suis pas britannique.. ce n'est que mon deuxième prénom, sorry,)
    avatar
    Discret
    Team
    Team

    Nombre de messages : 3297
    Date d'inscription : 09/04/2007
    Age : 61
    Localisation : 56360(Belle Ile) mais 58000 quand je bosse,plus pour logtemps

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Discret le Mer 7 Mar 2012 - 19:27

    Un grand merci pour ce magnifique reportage .Comme dit plus haut,parfaitement écrit et avec un humour certain .
    Vous n'avez pas eu de chance avec la météo,mais nous avons beaucoup de chance de vous avoir sur ce forum

    Soyez les bienvenus et bonnes promenades avec votre Eriba


    _________________
    François alias Discret membre du team Passion-Eriba
    avatar
    Cagouillard
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 800
    Date d'inscription : 18/11/2009
    Age : 39
    Localisation : 93360 Neuilly-Plaisance

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Cagouillard le Mer 7 Mar 2012 - 20:05

    Très beau récit et très belles photos. Just une question: par qui êtes-vous passé comme compagnie de ferry et pour quel prix?

    miles
    Stagiaire
    Stagiaire

    Nombre de messages : 11
    Date d'inscription : 19/01/2010

    Re: Irlande en Eriba

    Message par miles le Mer 7 Mar 2012 - 21:43

    Cagouillard a écrit:Très beau récit et très belles photos. Just une question: par qui êtes-vous passé comme compagnie de ferry et pour quel prix?

    Merci beaucoup,
    nous sommes partis par Irish ferries au départ de Roscoff. Ca nous a couté environ 1000euros pour une cabine 4 personnes et l'attelage.

    Dominique a écrit:
    Le problème est que cela donne envie d'en lire d'autres... Wink
    La fin du récit m'a montré que je ne m'étais pas trompé, Wink c'est bien u auto-collant de la Corsicaferries qu'on voit à l'arrière de la voiture.
    merci encore,

    Tu as l'oeil. Effectivement nous sommes allé en corse mais sans la cagouille à l'époque. On espère y retourner avec un de ces jours mais il ne faut pas y retourner trop souvent sinon on veut plus revenir!!

    miles
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5176
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Dominique le Mer 7 Mar 2012 - 21:49

    miles a écrit: Effectivement nous sommes allé en corse mais sans la cagouille à l'époque. On espère y retourner avec un de ces jours mais il ne faut pas y retourner trop souvent sinon on veut plus revenir!!

    miles
    [u]
    A qui le dis-tu ???? J'ai fait aujourd'hui même ma réservation de traversée pour aout prochain avec la SNCM. Ils sont mieux placés que Corsica cette année.
    Depuis 1997, j'ai du mal à aller ailleurs.
    Dominique


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy
    avatar
    Cagouillard
    Panfamiliaman
    Panfamiliaman

    Nombre de messages : 800
    Date d'inscription : 18/11/2009
    Age : 39
    Localisation : 93360 Neuilly-Plaisance

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Cagouillard le Mer 7 Mar 2012 - 22:53

    Merci Miles pour le tarif... plus disuasif que la Corse pour le coup!
    Mais un jour nous irons en Irlande avec la cara, c'est sûr (pas en juillet à te lire).
    avatar
    Anycha
    ERIBAGIRL
    ERIBAGIRL

    Nombre de messages : 432
    Date d'inscription : 07/08/2009
    Age : 71
    Localisation : GRENOBLE

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Anycha le Jeu 8 Mar 2012 - 8:30

    Merci pour ces belles photos, et la belle balade Irlandaise
    Annie


    _________________
    "Ceux qui rêvent le jour auront toujours un avantage sur ceux qui rêvent la nuit."
    Egar Allan Poe
    avatar
    mapo
    ERIBAGIRL
    ERIBAGIRL

    Nombre de messages : 447
    Date d'inscription : 24/03/2008
    Age : 70
    Localisation : 30200

    Re: Irlande en Eriba

    Message par mapo le Jeu 8 Mar 2012 - 9:05

    vraiment,je me suis régalée de ce récit de voyage en Irlande! cheers Bravo Comme j'aimerais en faire autant..Dommage que mon époux ne soit pas chaud pour le ferry...... No
    avatar
    Anycha
    ERIBAGIRL
    ERIBAGIRL

    Nombre de messages : 432
    Date d'inscription : 07/08/2009
    Age : 71
    Localisation : GRENOBLE

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Anycha le Jeu 8 Mar 2012 - 9:17

    J'aurais surtout peur de la conduite à gauche......


    _________________
    "Ceux qui rêvent le jour auront toujours un avantage sur ceux qui rêvent la nuit."
    Egar Allan Poe

    amzer zo 44
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 321
    Date d'inscription : 31/03/2009
    Localisation : NANTES

    Re: Irlande en Eriba

    Message par amzer zo 44 le Jeu 8 Mar 2012 - 10:23

    Bonour,

    Vraiment un superbe "reportage" de ce magnifique voyage.

    JLM

    miles
    Stagiaire
    Stagiaire

    Nombre de messages : 11
    Date d'inscription : 19/01/2010

    Re: Irlande en Eriba

    Message par miles le Jeu 8 Mar 2012 - 11:03

    Anycha a écrit:J'aurais surtout peur de la conduite à gauche......


    Moi aussi ça m'inquiétait mais tu suis et ça devient naturel.
    Le plus dur c'est si tu es le premier à sortir du ferry!!! C'est arrivé à un de mes potes lors d'un séjour en GB!!!!

    miles
    avatar
    yvain
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 136
    Date d'inscription : 15/08/2010
    Age : 44
    Localisation : Pas de Calais

    Re: Irlande en Eriba

    Message par yvain le Mer 14 Mar 2012 - 10:04

    Sympa le recit ... encore une fois quand on vois un voyage en irlande ca donne envie d'y aller... un jour ...
    avatar
    wilnotch
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 133
    Date d'inscription : 02/08/2010
    Age : 40
    Localisation : Dunkerque beach

    Re: Irlande en Eriba

    Message par wilnotch le Mer 14 Mar 2012 - 20:44

    Et elles sont ou les photos ou tu rides en kite et en SUP......??????!!!! Cool
    avatar
    babademonériba
    petit bleu
    petit bleu

    Nombre de messages : 21
    Date d'inscription : 21/10/2009
    Age : 63
    Localisation : COLLEVILLE SUR MER 14710

    Re: Irlande en Eriba

    Message par babademonériba le Mer 14 Mar 2012 - 23:49

    Merci pour cette belle balade irlandaise ! Quel dommage que le soleil n'ait pas plus souvent éclairé ces paysages superbes. Mais comme nous sommes Normands nous aussi,on apprécie en connaisseurs les ciels changeants qui réservent des lumières et des ambiances vraiment extraordinaires ! La photo sous-titrée : ça se gâte est géniale !
    avatar
    Focus
    petit eribiste
    petit eribiste

    Nombre de messages : 130
    Date d'inscription : 25/01/2008
    Localisation : 94 val-de-marne

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Focus le Mer 21 Mar 2012 - 10:37

    Bravo pour ce reportage plein de vie et d'humour. cheers
    Belle balade Irlandaise en famille. sunny

    Pour avoir fait l'Ecosse au mois d'aout, c'est aussi très humide et l'herbe est très verte... Laughing
    avatar
    didier
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 325
    Date d'inscription : 08/10/2007
    Age : 59
    Localisation : Rodez (12)

    Re: Irlande en Eriba

    Message par didier le Lun 26 Mar 2012 - 21:16

    Bonsoir,

    Beau reportage qui fait bien rêver ! Cela ressemble quand même un peu à l'Ecosse que j'ai faite l'été dernier avec la cara. Courageux de faire avec des petiots un si long voyage et de si grandes baLades (avec 1 "L", si non ce sont des chansons...)! Profitez-en, ils poussent si vite !!! Merci de ce reportage !!!!
    Didier
    avatar
    leomien
    petit bleu
    petit bleu

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 26/08/2007
    Age : 64
    Localisation : 77

    Re: Irlande en Eriba

    Message par leomien le Mar 27 Mar 2012 - 9:32

    Super ton reportage! C'est chouette l'Irlande. Je peux te confirmer que le printemps est une bonne saison pour aller là bas: tout est fleuri et il fait beau.
    Encore merçi. Il ne manque que la musique. Laughing

    Contenu sponsorisé

    Re: Irlande en Eriba

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 9:19