Forum de l'Eriba France V3,0

Le 1er forum français des passionnés d'Eriba


    La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Partagez
    avatar
    zygpapa
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 541
    Date d'inscription : 19/04/2007
    Age : 62
    Localisation : 33460 Soussans (médoc)

    La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par zygpapa le Jeu 30 Aoû 2007 - 9:47

    Comme ça va être un peu long, faute de temps, je vais vous illustrer ça par étape.
    de la pluie sans discontinuer de Bordeaux à Burgos, passage de la frontière par une route de contrebandier à cause des bouchons, ciel couvert après Burgos, 1° étape dans les hauteurs de ce village, Revilla Cabriada, à coté de Lerma, sur la route de Madrid, que nous connaissons: L'extraction des pierres de construction fait que la colline est truffée de "Bodegas", petites caves familiales au fond
    desquelles ont été assemblé sur place d'énormes futs centenaires contenant la réserve de vin "clarete" pour la consommation de l'année. Attention les jours de fêtes, chaque famille va s'y rafraichir, invitant les "visiteurs" à en faire la tournée....Ce que nous avons fait parfois, sieste garantie!


    Revilla Cabriada


    La vigneronne regardant comment sont menées les vignes de là bas, on ne se refait pas!

    En cours de route, Aranjuez, sous Madrid.


    puis étape à proximité de Ciudad Real


    Terrain d'accueil (des scouts?) plus ou moins aménagé, sympa et tranquille, sur une petite route menant à un lieu de pèlerinage: Virgen de los Santos.

    Problèmes annexes, soucis avec un frein revenant mal, câble bloquant dans la gaine, un tambour chauffe salement. La doc Alko mise en ligne sur le forum est à bord. Merci Wannig! Contrôle et réglage complet à la fraiche en suivant les instructions. Jeu des garnitures très important, donc course excessive des câbles, et léger grippage sur les parties oxydées. tout repris de A à Z. Fallait les voir les petits obturateurs caoutchouc!!!



    Après ça plus de soucis, on entend quand ça freine, mais avec les Kms ça c'est estompé. Pour la marche arrière c'est plus la même histoire!!!! ça bloque au moindre défaut.

    Etape suivante, Cordoba, mais pas de photos.
    Trés chaud, trop chaud.
    Mais un camping pas mal (16.31€/jour) ombré, parcelles définies, piscine, sanitaires propres, eau chaude. Délicat d'accés, deux pentes à 15% et chemin rural trés étroit, pour se retrouver au sommet d'une colline, au dessus d'un lac. Chaud le jour, frais la nuit.
    http://www.vayacamping.net/file.asp?par1=709〈=fr
    Tout Prés la ville Almodovar del Rio sur la pente sous le château...belle chaleur quand engagé dans une rue du village étroite avec des voitures en stationnement, longue et très raide, juste la largeur suffisante, sens unique, demi tour impossible à cause de la Pan. C'est passé en 1° pied au plancher, 3000 tr/mn au mieux, pour déboucher au pied de la forteresse, cette trouille!!!!
    http://www.pueblos-espana.org/andalucia/cordoba/almodovar del rio/galeria-fotografica/
    bref un souvenir de plus!
    De là descente finale sur Malaga.
    Pépette voulait retrouver un camping ou enfant elle venait en vacances avec ses parents et une Familia, du temps d'un certain général. Nous y étions allés en stop en 85, un an avant la fermeture, noir de monde.
    Souvenirs souvenirs....
    C'est ici, coincé entre l'ancienne route nationale et la mer:







    Fermé, abandonné....

    Mais à 25 km nord-est, trouvé un "complexe" naturiste, le monde change, sachant qu'au vieux camping, il y avait une plage réservée aux femmes!

    http://www.almanat.de/Htms_Fr/Frameset_fr.htm

    Un lieu surprenant pour la région, (bétonnage du littoral général), appuyé sur une plage de sable gris, parcelles bien délimitées par des haies, ombre. Calme et tranquille, accueil impec, sanitaires parfaits...un peu cher peut être.

    -suite....
    Malaga et ses environs, hors béton, c'est "beau", hélas on n'a pas retrouvé le village des pécheurs.
    mais Feria oblige:










    Et dans la sierra (montagne) environnante, Canillas de Albaida:










    alentours,








    C'est là qu'ayant pris langue avec un couple de jeunes "Gallegos", qui connaissait ce lieu:
    http://www.passion-eriba.com/les-bons-coins-f16/Vous-connaissez-t137.htm?highlight=

    ceux-ci nous ont conseillé ça, un trou dans le mur de béton
    attrape touriste, un camping en 3 zones, normale, silencieuse et naturiste, normale bien "espagnole", silencieuse parfaite mais vide ou presque, naturiste comme la silencieuse mais avec plus de monde. A l'est de Cadiz,(la belle était absente clown) un bout du monde encore préservé. à recommander.

    http://www.caladelaceite.com/entorno.htm

    Une mini crique, et sa minuscule plage,accessible à pieds depuis le camping, d'autres tout aussi accessibles à proximité.




    Aux alentours, Vejer de la Frontera



    Ou Medina Sidonia,



    Après le béton recommence, jusqu'au Portugal, mais surprise, il y a encore un"trou".
    Repris la route, Cadiz, Sevilla; Frontiére Portugaise, Faro....du béton toujours du béton!
    Mais les maçons sont fatigués, et du coté de Figueira, un camping sympa, des plages spacieuses encadrées de falaises d'une roche dorée, certaines sans habitations, propices au camping sauvage (au vu de la poussière sur les "auto-caravanes" on peut y rester des jours en bivouaque) bref, le luxe.
    Coté camping une surprise, pas d'emplacement réellement définis mais des terrasses (ancienne technique de culture)
    des prix doux et une zone naturiste: Quinta dos Carriços. une Eriba Hollandaise était là pour le mois.


    plus d'infos ici:
    http://www.quintadoscarricos.com/

    pas loin Sagres et le "cap saint vincent", superbe.





    Un autre camping "pas cher" mais "rustique" spécial hippies indiens: Camping Ingrina.

    http://www.colinmichael.com/Algarve Films/CampingIngrina.html

    De là remontée vers Lisbonne, avec du bon et du moins bon; A proximité sud de Sines, le camping de Sao Torpes. bondé! A voir, pour connaitre.....sauf les sanitaires affraid propreté comme à l'armée ou en pension il y a 30 ans. j'avais oublié.
    zimages:





    pour une nuit d'étape, ça passe, trop de monde et de poussière.

    Guide des Campings Ibériques, édition 2007, en main nous filons vers Lourinha, au nord de Lisbonne, ayant repéré un camping municipal: Praia de Areia Branca. A l'accueil, on nous propose d'aller voir s'il y a de la place?????
    Tout est "bati" en grandes toiles (30/50m²)prises dans du béton) les rares campeurs sont installés sur les rues!!!
    sur le parking extérieur coté plage, une Velsatis à coté d'une Troll sur ses vérins, le tout immatriculé en france: Mais qui est-ce?
    http://www.passion-eriba.com/Discutons-de-tout-de-rien-et-bien-d-autres-choses-f4/Avis-de-recherche-t1026.htm
    Bonsoir "Emma et Jacky" identifiés ce jour (05/08/07)
    on pousse plus au nord, camping municipal d'Algobaça, ville historique au fond d'un trou. Pas moyen d'accéder au camping, ville en fête, rues barrées!
    Pas loin sur la cote Nazaré, et deux campings:
    L'un qui ne fait pas parti du réseau Orbitur, mais aux parcelles délimitées par du béton, des murets ou des traverses, une nuit coincés entre une grande tente en chantier et une caravane à l'année:attrape couillons, sans intérêt.
    Le réseau Orbitur nous semblait cher, mais à moins de 2 km du camping précédent, les tarifs se tiennent , le bruit routier discret, les sanitaires nickels, de l'espace, un accueil familial, à recommander:

    Un coin calme, mais la côte alentour est bien bétonnée......
    pour les amateurs d'histoire et de vielles pierres....
    après ça on trace vers l'étable avec l'envie de rentrer comme de se pendre.
    Coimbra, Salamanque, bivouaque dans un petit village, Canizal,ou l'on nous propose de passer la nuit sur la place du village. Mais sur la vieille nationale désaffectée, un coin ""picnic" à deux pas du bourg.




    corvée de vaisselle!

    reprise de la route vers Valladolid, puis Burgos, ou nous allons boucler la boucle à coté de Lerma. Pour les amateurs de vieilles pierres et d'histoire, c'est à voir ainsi que deux autres villes dans un rayon de 30kms, Covarubias et Santo Domingo de Silos.

    Le bonheur étant dans le pré, :




    La cuisine


    La salle de bain

    Le lendemain, passage de la frontière, avec ravitaillement, pétrole 0.97€/l, clopes, jaja.....

    étape finale dans les landes, à proximité de Vielle-St girons, une nuit dans un camping à la ferme, notez bien l'adresse, c'est spacieux, propre et très économique,la plage océane non surveillée à 2/3 bornes, vélos conseillés.


    Aire Naturelle La Glory, Maïté Moresmau, 257 route de Yons,
    40170 Lit et Mixe.

    et dernière nuit avec samedi et dimanche à la plage:





    Finalement, nous avons découvert deux "coins de paradis", consommé 10l/100 au lieu de 8 en solo, et réalisé pour un coup d'essai que la Pan n'est pas adaptée à notre façon de zone en vacances: trop de contraintes pratiques.

    Les hasards de la vie nous ayant apporté ça, un deux en un. On a toute la mauvaise saison pour rénover la mécanique de A à Z, moteur, boite et trains roulant, francisation, et peinture.....







    Et La Pan??????
    zatise ze quetcheun!

    Pépette et Zyg


    Dernière édition par zygoozyloo le Jeu 27 Mar 2008 - 8:39, édité 22 fois
    avatar
    Deuchiste
    Team
    Team

    Nombre de messages : 2460
    Date d'inscription : 09/08/2007
    Age : 62
    Localisation : Lyon

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par Deuchiste le Jeu 30 Aoû 2007 - 10:53

    Vous aviez l'air peinards. Mais pour le raisin, pas peur du gros sel ?Laughing
    La suite !!!
    avatar
    crisnat
    Tritonman
    Tritonman

    Nombre de messages : 1098
    Date d'inscription : 17/04/2007
    Age : 44
    Localisation : Mouans-sartoux 06370

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par crisnat le Jeu 30 Aoû 2007 - 17:59

    Wink ça fait plaisir de vous retrouver pepette et zyg! cheers
    Merci pour ce récit, je suis accros du feuilleton!.


    _________________
    Ma bouille préférée... C'est ma cagouille!.
    Puck ou Pan, même combat,
    ventricule gauche et ventricule droit!.
    Les vaches ne regardent plus passer le train!, Il va trop vite!
    Par contre les cagouilles, elles apprécient!.
    avatar
    pallas
    Tritonman
    Tritonman

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 10/08/2007
    Age : 44
    Localisation : Tours

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par pallas le Jeu 30 Aoû 2007 - 22:52

    Sympa ton reportage Zyg,cheers

    Le château d'Aranjuez, ça m'a rappellé des souvenirs, avec mes parents, nous sommes allés plusieurs années de suite dans ce coin là, à Sesena (n tilde) exactement, où nous avons des amis. Tu as dû y passer, c'est à 36 km au sud de Madrid, sur le M30. Il ya un grand hôtel restaurant qui fait routier qui s'appelle El 36..., juste avant la grande descente vers Aranjuez, c'est facile à repèrer.

    J'y retournerais bien...Rolling Eyes

    @+, Pallas.
    avatar
    zygpapa
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 541
    Date d'inscription : 19/04/2007
    Age : 62
    Localisation : 33460 Soussans (médoc)

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par zygpapa le Jeu 30 Aoû 2007 - 22:55

    je fais le sourd/l'aveugle tant que j'en n'ai pas fini.....
    disculpas me
    zyg cat
    avatar
    pallas
    Tritonman
    Tritonman

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 10/08/2007
    Age : 44
    Localisation : Tours

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par pallas le Jeu 30 Aoû 2007 - 23:20

    De nada!!Laughing
    avatar
    Deuchiste
    Team
    Team

    Nombre de messages : 2460
    Date d'inscription : 09/08/2007
    Age : 62
    Localisation : Lyon

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par Deuchiste le Ven 31 Aoû 2007 - 11:34

    Superbes photos. Les paysages sont somptueux.

    Invité
    Invité

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par Invité le Jeu 6 Sep 2007 - 22:36

    Guide des Campings Ibériques, édition 2007, en main nous filons vers Lourinha, au nord de Lisbonne, ayant repéré un camping municipal: Praia de Areia Branca. A l'accueil, on nous propose d'aller voir s'il y a de la place?????
    Tout est "bati" en grandes toiles (30/50m²)prises dans du béton) les rares campeurs sont installés sur les rues!!!
    sur le parking extérieur coté plage, une Velsatis à coté d'une Troll sur ses vérins, le tout immatriculé en france: Mais qui est-ce?


    bounce Et oui, c'était bien nous. Nous sommes restés une nuit. Sur la plage, il y a avait une douche et des toilettes. En fait, on n'est pas resté longtemps car au moment où on est passé, il y avait beaucoup de vent: impossible de tenir sur la plage. En revanche, nous avons profité de la vue et du mini golf à 2 pas pour la modique somme de 1€ par personne!! La nuit, pas de souci.

    Fallait venir nous voir!!!!flower
    avatar
    zygpapa
    Panman
    Panman

    Nombre de messages : 541
    Date d'inscription : 19/04/2007
    Age : 62
    Localisation : 33460 Soussans (médoc)

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par zygpapa le Jeu 6 Sep 2007 - 23:13

    fallait venir nous voir....Té, deux couillons timides et donc un peu sauvages; mais on a fait trois fois le tour du parking avant de stationner perpendiculairement à vous pour aller voir ce camping, ou l'on nous a remis les tarifs (défiant toute concurrence il est vrai)en nous proposant d'aller voir s'il y avait de la place! l'heure avançant, belle excuse, nous sommes repartis pour le camping municipal d'Algobaça, inaccessible en raison des fêtes. cqfd=nazaré, bonjours les cotes....
    C'est vrai que ce vent était infernal, pour nous il s'est levé quand on a quitté Malaga le 13 pour tomber vers Burgos le 23
    A l'été prochain par là-bas? Conil en espagne et Figueira au portugal,.....chut, c'est comme les "placettes" pour les cépes, ça ne se dit pas.....
    zyg cat
    avatar
    Dominique
    co-admin
    co-admin

    Nombre de messages : 5154
    Date d'inscription : 13/08/2008
    Age : 60
    Localisation : 44 Nantes sud

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par Dominique le Mer 4 Aoû 2010 - 17:16

    Pour ne vexer personne dans la péninsule Ibérique, je fais également remonter ce sujet très agréable également.
    Il y a quelques endroits qui évoquent de bons souvenirs.
    Dominique


    _________________
    Les pas sages errent en Eriba Very Happy
    avatar
    alinetoma
    ERIBAGIRL
    ERIBAGIRL

    Nombre de messages : 663
    Date d'inscription : 25/07/2008
    Age : 50
    Localisation : Nord près de Douai

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par alinetoma le Jeu 5 Aoû 2010 - 21:15

    Effectivement l'Espagne est très belle à voir, je la traverse régulièrement de long en large, mais pas pour le tourisme...


    _________________
    sa puck et ses galgos

    Contenu sponsorisé

    Re: La Pan à Pépette Chez les Ibéres.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 19:40